L’art de savoir dire NON à un client en tant que Photographe Pro

Je suis intimement convaincu que certains d’entre vous trouveront totalement aberrant de dire NON à un client.

Je ne peux pas les blâmer parce qu’il est tellement difficile de trouver des clients prêts à nous faire confiance que dès qu’on en tient un dans notre filet, on ne veut surtout pas le perdre.

Et pourtant, c’est ce que je vais vous conseiller de faire aujourd’hui.

Pourquoi ?
Parce que j’ai l’intime conviction que c’est la meilleure manière de se créer une vraie clientèle solide et qui œuvrera à faire perdurer votre activité de photographe freelance.

dire non à un client

Une approche sincère pour le client

Vous êtes ou souhaitez être un photographe de particulier de grossesse, naissance, enfant, famille, de studio, Lifestyle… Peu importe votre spécialisation.

Lorsqu’un client vous contacte, il s’attend à être conseillé par un professionnel, une personne indéniablement compétente en photo, qui répondra à sa demande de la meilleure des façons possibles et dans le seul but d’obtenir les photos dont il a toujours rêvé.

Malheureusement, il arrive (et plus souvent que vous ne pouvez le penser) que vous ne soyez pas LE photographe idéal pour ce client.

Alors :

  • soit vous acceptez quand même de réaliser la séance photo parce que mince, c’est impossible de refuser un client. Et puis je me débrouillerai bien à lui faire des belles photos. J’irais voir sur le net pour trouver quelques infos.
  • Soit vous refusez la séance photo en lui expliquant en toute sincérité les raisons de ce refus.

Malheureusement, peu importe la décision que vous prendrez, elle sera difficile.

La première vous fera gagner un client. Youpiiiii !!! 😁
Mais à quel prix ?
Vous n’êtes pas certain(e)s de pouvoir combler ses désirs puisque vous savez intérieurement que vous n’êtes pas la meilleure personne pour y répondre.

Mais vous y allez quand même en priant que tout se passera bien. Advienne que pourra” comme on dit.

Malheureusement, la deuxième alternative l’est tout autant puisque vous devez dire NON à un client, NON à une opportunité de réaliser un nouveau shooting photo, NON à la chance de se faire connaître un peu plus.

Une chose impensable et que vous vous êtes peut-être juré de ne jamais faire. 😱

Et pourtant ? 🤔

dire non à un client

Pourquoi refuser une séance photo ?

Je comprends tout à fait qu’il peut vous paraître totalement incompréhensible et impensable de refuser un client que vous avez peut-être attendu pendant des semaines. Mais c’est à mon sens la meilleure chose à faire.

Attention, je parle de dire non à un client et une séance photo ou vous savez par avance que vous n’êtes pas le bon photographe pour y répondre.
Je ne parle pas de refuser un client parce que vous avez piscine ou poney aquatique. 😉

Vous ne pouvez pas tout savoir même en tant que professionnel. Ce sujet faisait d’ailleurs parti de mon dernier article que je vous invite à lire. C’est un très bon complément à celui que vous êtes en train de parcourir.

Cet article peut vous intéresser : Vous n’êtes pas obligé de tout savoir en photo

Vous n’avez peut-être pas le matériel ou encore les compétences nécessaires pour offrir de magnifiques photos à ce client.

Et puis que se passera t-il si cette séance photo se transforme en un véritable cauchemar. Vous paierez le prix fort votre manque d’honnêteté.
En voulant gagner UN client, vous risquez d’en perdre 10 lorsqu’il en parlera à son entourage. Et ne sous-estimez jamais la puissance du bouche à oreille. Il peut littéralement vous permettre de faire décoller votre activité, mais dites-vous bien que l’inverse est également possible. Et de manière bien plus brutale.

Je reçois de tant en tant des demandes clients pour des séances photo nouveau-nés avec mise en scène (panier, fleur, accessoires…). Si vous me connaissez, vous savez que ce n’est pas mon dada.

Cet article peut vous intéresser : Pourquoi je suis un photographe LifeStyle ?

Techniquement parlant, je pourrais réaliser de telles séances photo, mais je n’en ai pas envie. Je ne m’y sens pas à l’aise du tout.

Je ne pourrais pas offrir à ces clients des photos aussi belles que ce que d’autres photographes de ma région pourraient faire.

Si je dis oui, mes photos seront forcément comparées avec ceux spécialisés dans cette pratique et finalement elles me desserviront tôt ou tard. Et je serais perçu comme un photographe moyen ou pire mauvais juste parce que je n’ai pas su dire non.

Attention, je ne suis pas en train de dire que vous ne pouvez pas explorer et vous former à d’autres spécialités si vous en sentez le besoin pour votre activité photo.

Surtout pas !!!
J’insiste simplement sur le fait de ne pas se faire passer pour ce qu’on est pas aux yeux du client.

dire non à un client

Savoir dire non à un client, c’est proposer une alternative

Dire NON à un client peut vous paraître rabaissant, déprimant, catastrophique pour votre image.

Et bien encore une fois NON !!!
Et j’ai justement la parade pour ça. 😉

Retenez simplement cette phrase : Ne ratez pas une occasion d’être un peu “classe” !!!”

Bien sûr qu’il ne faut pas dire non comme ça brutalement sans aucune raison valable. Il faut éduquer votre client, lui expliquer votre démarche photographique en lui faisant comprendre que vous n’êtes pas le photographe qui lui convient. Non pas parce que vous êtes incompétent ou que vous n’avez pas envie de travailler.

Non, dites-lui simplement que ce n’est pas du tout votre approche photographique à la différence d’autres qui le seront bien plus que vous.

Et avant de terminer la conversation, conseillez-lui un confrère de la région.

Ah malheur, tu me conseilles d’envoyer un client vers un concurrent. C’est impossible.

Ah bon !!! Un client ?
Bien sûr que non. Ce n’est pas un client puisque vous ne correspondez pas à ses besoins immédiats. Donc à défauts de lui servir de photographe, servez-lui de conseiller et de BON conseiller.

Et oui, vous avez bien lu, je vous conseille vivement de l’aiguiller vers un de vos confrères et non “concurrent” comme certains se plaisent à le dire. En tout cas, c’est comme ça que je perçois les autres photographes de ma région.

Ne les voyez pas comme de simples concurrents, mais plutôt comme des opportunités de collaborations, un moteur pour vous surpasser toujours plus dans votre créativité.

C’est sans doute une vision un peu “bisounours” du métier, mais c’est la mienne, j’en suis fière et je la défendrais corps et âme. Voir le négatif partout ne fait pas du tout avancer les choses.

Renseignez-vous sur les photographes de votre région. Étudiez leur univers, leur patte artistique au travers de leurs images. Allez à leur rencontre, discutez, échangez… L’objectif est d’avoir une pleine confiance chez qui vous allez les envoyer. C’est très important.

Et, croyez-moi, c’est un moyen très élégant de terminer une conversion. Vous avez fait preuve d’honnêteté et vous avez même pris le temps et la délicatesse de lui apporter conseil.

Faites-moi confiance, certains sauront l’apprécier. 😉

dire non à un client

Une petite anecdote à ce sujet

Á mes débuts en tant que photographe, j’ai refusé une séance photo parce que je savais que je n’étais pas celui qu’il lui fallait. Ce client souhaité des photos de son nouveau-né mis en scène dans des paniers, compositions florales…

Comme vous vous en doutez, j’ai refusé cette prestation photo. J’ai pris le temps de lui donner les raisons de mon refus en lui expliquant avec des mots simples, ma démarche photographique et ce pourquoi les clients viennent me voir.
Je lui ai donc conseillé un autre photographe de ma région et la séance photo s’est parfaitement bien passée. Il a eu de sublimes images de son bébé.

Comment je le sais ?
Tout simplement parce que c’est aujourd’hui un de mes clients réguliers. Il est revenu vers moi quelques mois plus tard pour me remercier du conseil et parce qu’il cherchait un autre type de photo de son enfant.

Le temps que j’avais pris lors de notre premier contact pour lui expliquer ma démarche, mon approche et l’honnêteté dont j’avais fait preuve l’avait fortement intrigué et intéressé. C’est ce qui l’a poussé à revenir vers moi et à me faire confiance pour une première séance photo, et puis une autre, et encore une autre…

Ne ratez jamais une occasion d’être élégant(e), d’être “classe”, qui sait, vous pourriez être très surpris du résultat. 😉

N’ayez pas peur de refuser un shooting photo !

Oui, lorsqu’on se lance, on a tellement peur de ne pas avoir de clients qu’on a tendance à vouloir tout accepter à partir du moment où on a l’opportunité de réaliser une séance photo.

On se dit que de toute façon, il faut bien en passer par là pour réussir à se faire connaître. Oui, peut-être, mais de quelle manière pensez-vous être perçu par votre clientèle si vos images ne sont pas à la hauteur ?

Alors prenez le temps de réfléchir aux prestations que vous souhaitez proposer à vos futurs clients et tenez-vous-y.

Vous voulez explorer une autre approche, un autre rendu artistique pour élargir votre domaine de compétence. Aucun problème. Mais, dans ce cas, formez-vous, pratiquez avant d’en faire de vraies prestations solides pour vos clients. 😉

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Comment régler précisément l'autofocus d'un appareil photo ?

Et vous, quelle est votre approche sur le fait de dire NON à un client ? Venez en discuter avec moi en commentaire juste en-dessous. 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  • 17
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants