6 réglages photos indispensables pour votre appareil photo

Dans cette vidéo, je vous partage les 6 réglages photos indispensables à faire dès que vous sortez votre appareil photo de sa boîte. Donc prenez votre appareil photo avec vous, faites des pauses pendant la vidéo pour le configurer et vous verrez que tous ces réglages vous seront d’une très grande utilité.

 

Lien direct vers ma chaîne Youtube Apprendre la photo d’enfant.
N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour ne rater aucune de mes prochaines vidéos. 😉

6 réglages photos

 

Transcription texte : 6 réglages photos indispensables

Salut à tous !!! 

Aujourd’hui, je voulais vous partager 6 réglages photos indispensables qui pour moi sont importants de faire dès que vous sortez l’appareil photo de sa boîte.
Et ce que je vous propose, c’est de prendre votre appareil photo et de faire les réglages en même temps que je vous les présente. 😉

Pour les 6 réglages photos que je vais aborder dans cette vidéo, vous trouverez également un lien vers un ou plusieurs de mes articles qui vous permettront d’avoir tous les détails sur le sujet.

#1 Le réglage dioptrique

Lien vers article dédié : Réglage Dioptrique – Euh, c’est quoi ?

C’est à mon sens, le réglage le plus important à faire au début. C’est celui qui permet de régler l’appareil photo à votre vue, c’est à dire l’image que vous avez dans le réticule de visée, celle que vous voyez à chaque fois que vous prenez une photo. 

Il faut qu’elle soit réglée à votre vue pour qu’elle soit le plus nette possible et comme on a tous une vue différente, les constructeurs nous ont justement mis à disposition ce réglage dioptrique.

Pour le trouver, c’est tout simple. Il s’agit de la petite molette qui se trouve autour du réticule de visée de votre appareil photo. C’est elle et uniquement elle qui vous permet de régler correctement l’appareil photo à votre vue.

Pour ça, il suffit simplement d’afficher les paramètres visibles dans le réticule en appuyant à mi-course sur le déclencheur (ouverture du diaphragme, vitesse d’obturation, échelle d’exposition…) et d’affiner ce réglage jusqu’à ce toutes ces inscriptions soient parfaitement nettes.

Et hop, le tour est joué !!! 😉
Encore une fois, c’est avec ce réticule que vous prenez toutes vos photos, donc il est très important qu’il soit réglé pour vous.

#2 La balance des blancs

Lien vers l’article dédié : Régler sa balance des blancs
Lien vers ma vidéo dédiée : Gestion de la balance des blancs sur Lightroom

Le deuxième réglage concerne la balance des blancs. Et là vous allez être très surpris parce que je vous demande de le mettre sur automatique. En tout cas pour ceux qui ont des difficultés à la gérer à la prise de vue.

Il y a déjà pas mal d’autres réglages (exposition, cadrage, composition…) à gérer que ce n’est absolument pas nécessaire de se faire des noeuds au cerveau pour ça.
Les appareils photo numériques étant vraiment de plus en plus performant dans ce domaine, ils feront le bon choix dans la grande majorité des cas.

Et en plus, c’est une des choses les plus simples à corriger en post-traitement et ceux peu importe le logiciel utilisé.

#3 Le mode de mise au point

Lien vers l’article dédié : Ma photo est floue… Au Secours !!! – Mise au Point

Le troisième réglage concerne le mode de mise au point à utiliser. Et pour ça, vous avez seulement deux modes à connaître :

  • One-shot (AF-S chez Nikon) : particulièrement utile pour sujet immobile
  • AI-SERVO (AF-C chez Nikon) : principalement utilisé pour les sujets en mouvements donc les enfants. 😃

Pour ce deuxième mode, la mise au point est faite en continue en gardant simplement le doigt sur le bouton tout en suivant les mouvements du sujet.
Après, il n’y a pas vraiment de réglages par défaut à faire ici. Tout dépend vraiment des sujets photographiés et surtout de ce qu’ils sont en train de faire.

Donc si vous photographiez plus régulièrement des sujets en mouvements, je vous conseille de régler votre appareil sur AI-SERVO (ou AF-C). Dans le cas contraire, privilégiez le mode One-shot (AF-S).

#4 Le mode de mesure de lumière

Lien vers l’article dédié : Comment faire une mesure de lumière efficace ?

Le quatrième réglage concerne le mode de mesure de lumière. Et ici aussi, seulement 2 modes vous seront utiles :

  • Évaluative : qui couvrira 99% de vos besoins en photo
  • Spot : très utile pour des scènes particulièrement contrastées entre l’arrière-plan et le premier plan (le contre-jour en est un parfait exemple)

Le premier mode permet de faire la mesure de lumière sur l’ensemble de la photo. Alors que le second permet de faire la mesure de lumière sur une petite partie bien précise de la photo (le visage d’un enfant par exemple). Et dans ce cas-là, l’exposition sera calculée seulement en fonction de cette partie et ne prendra pas en compte tout le reste de la photo.

Donc réglez par défaut le mode de mesure de lumière sur “Evaluative”. 

#5 Le choix du collimateur

Lien vers l’article dédié : Ma photo est floue… Au Secours !!! – Mise au Point

Le cinquième réglage est encore étroitement lié à la mise au point, mais cette fois-ci, il s’agit de prendre le contrôle de l’endroit exact où sera réalisée la mise au point.

Et pour ça, il va falloir choisir un seul et unique collimateur.

Si vous laissez ce réglage sur automatique, vous donnez à votre appareil photo l’entière responsabilité de ce qui doit être net ou pas sur la photo. C’est lui qui fera ce choix (terriblement important) et vous n’aurez pas la possibilité de faire autrement.

C’est malheureusement comme ça qu’on obtient, certaines fois, des photos floues. L’appareil a décidé de faire la mise au point sur l’arbre juste devant au lieu de la faire sur le visage. ☹️

C’est pour cette raison qu’il faut prendre la main sur le choix du collimateur. Par défaut, il faut sélectionner le collimateur central. C’est le plus rapide et le plus robuste pour réaliser une mise au point. 

Ensuite, en fonction de vos compositions, il est tout à fait possible de changer de collimateur à la volée dès la prise de vue.

Pour ça, je vous invites à regarder dans la documentation de votre appareil photo parce qu’ils ne proposent pas tous la même manipulation pour le faire.

#6 Le format de fichiers Raw/Jpeg

Lien vers l’article dédié : Format Raw ou Jpeg, lequel choisir ?

Le sixième et dernier réglage de cette vidéo, c’est le format de fichiers de vos photos.

Et je pense que vous vous doutez de ce que je vais dire puisque ce ne sera pas la première fois, mais comme un rappel ne fait jamais de mal, j’y vais. 😉

Il faut absolument shooter en Raw. C’est le format qui prendra le plus de place mémoire sur votre carte mémoire, mais c’est aussi et surtout celui qui vous permettra le plus de possibilités en post-traitement sans dégrader vos photos.
La balance des blancs, le bruit numérique, l’exposition sont des paramètres parmi tant d’autres que le fichier Raw vous permettra d’affiner en profondeur pour obtenir le rendu que vous souhaitez.

Et si vous n’avez pas envie de systématiquement convertir vos fichiers Raw en Jpeg, il est possible de régler votre appareil photo sur “Raw + Jpeg”. 

Dans ce cas, il enregistra sur la carte mémoire une photo au format Raw et une autre version en Jpeg. Cette méthode prend évidemment beaucoup plus de place sur votre carte mémoire, mais elle permet, si une photo en Jpeg ne vous plaît, d’avoir le fichier Raw pour rattraper tout. 😉

Donc, mon conseil, c’est de régler le format de fichier sur “Raw” ou “Raw + Jpeg”.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants