Retoucher ses photos, c’est de la triche !!!

Dans cette vidéo, je reviens sur une affirmation trop souvent vu sur les réseaux sociaux, les groupes et forums d’entraide autour de la photo.
NON, NON ET ENCORE NON, retoucher ses photos n’est pas de la triche !!! 😡

C’est une démarche qui s’inscrit dans un processus de création d’images dans le seul but d’affiner notre vision photographique. Et rien d’autre !

Malheureusement, c’est un argument trop souvent utilisé pour dénigrer le travail d’autres photographes qu’ils soient débutants, amateurs ou même professionnels.
C’est pourquoi, dans cette vidéo, j’aimerais vous donner le fond de ma pensée et surtout vous dire à quel point il est ridicule et complètement faux de penser et de dire que retoucher ses photos, c’est de la triche ! 😉

Lien direct vers ma chaîne Youtube Apprendre la photo d’enfant.
N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour ne rater aucune de mes prochaines vidéos. 😉

retoucher ses photos

Transcription Texte

On se retrouve dans un cadre un peu particulier qui change de mes autres vidéos notamment celles que j’ai réalisé en extérieur.

Aujourd’hui, c’est une vidéo coup de gueule parce que j’aimerais revenir sur une idée que certains véhicules sur les réseaux sociaux, sur les groupes d’entraide autour de la photo comme quoi la retouche photo, le post-traitement (peu importe le nom que vous lui donnez) c’est de la triche. 
On n’est pas un vrai photographe quand on fait appel à la retouche photo.

Il faut que les photos sortent directement de l’appareil sinon, c’est tricher. J’aimerais donc revenir sur cette idée complètement absurde en m’appuyant bien entendu sur des arguments.

1- Les formats Raw et Jpeg

La première chose, c’est que votre appareil vous permet de shooter en Raw et en Jpeg ou bien les deux en même temps. Peu importe que vous utilisiez l’un ou l’autre, il y aura forcément une phase de traitement pour que vous puissiez utiliser vos photos en impression dans des albums photos par exemple, pour des agrandissements ou même les partager sur les réseaux sociaux.

Si vous utilisez le format Jpeg directement depuis votre appareil photo, c’est lui qui va appliquer un traitement pour convertir vos photos en jpeg. Donc il y a forcément un traitement fait sur vos photos.

Elles ne sont pas brut de capteur comme on le dit si bien en photographie. Le brut de capteur, c’est le fichier Raw qui n’est pas une photo, mais un fichier d’information.
Donc, vous ne pouvez ni l’imprimer, ni le partager sur les réseaux sociaux. Il faut forcément passer le fichier Raw dans un logiciel photo, peu importe lequel, et le convertir en Jpeg, png ou tout autre extensions connues.

Alors ceux qui me disent qu’ils utilisent leurs photos directement sortie de leur appareil photo sans faire de retouches, sans faire de post-traitement, c’est totalement faux. 
Si vous utilisez les photos directement depuis votre appareil photo, c’est que vous utilisez le format jpeg créé par votre boîtier.

Donc c’est lui qui a fait le traitement à votre place sans même vous en rendre compte. Alors oui, c’est plus rapide, oui le traitement sur un pc avec les logiciels que tout le monde connaît, c’est bien plus long. On passe plus de temps sur chaque photo, mais le rendu est sans aucun doute beaucoup mieux. 

Donc, je ne vais pas dire le contraire. Oui, vous gagnez du temps en prenant le fichier Jpeg directement sorti de l’appareil, mais ça reste une photo post-traitée.

2- Retoucher ses photos, c’est affiner le rendu !

L’appareil photo n’est pas là pour reproduire à l’identique la réalité, ce qu’on voit avec notre humain qui n’est d’ailleurs pas forcément la réalité absolue. Chacun a sa propre vision des choses et c’est totalement subjectif. Votre voisin n’a certainement pas la même vision, la même approche que vous. 

Votre appareil photo a lui aussi sa propre interprétation liée à sa conception. Le rendu des couleurs, des contrastes peuvent être très différents d’un appareil à un autre. C’est simplement un outil nous permettant d’exprimer notre vision photographique et la phase de post-traitement que l’on peut faire sur un logiciel photo (tel que Lightroom Classic CC) est là pour compléter et affiner cette vision.

Le travail qui n’a pas pu être fait au moment de la prise de vue pour tout un tas de raisons pourra être peaufiné devant votre PC. Alors oui encore une fois, c’est plus long de prendre ses photos, de les passer par un logiciel pour faire toutes ses retouches photos pour ensuite pouvoir les imprimer.

Mais affirmer que les photos qu’on imprime son brut de capteur, c’est totalement faux.

3- La question du rendu Noir et Blanc

Après, il y a le sujet épineux du traitement noir et blanc. Je suppose que ceux qui sont contre la retouche photo ne peuvent pas être pour le Noir et Blanc. 

Jusqu’à preuve du contraire, la réalité et tout le monde qui nous entoure ne sont pas en noir et blanc. Que la bascule en noir et blanc soit réalisée par votre appareil ou par le biais d’un logiciel, c’est forcément un traitement qui doit être appliqué sur la photo qui à la base est en couleur.

Donc si vous me dites que vous êtes contre la retouche photo pour vous, mais que vous aimez le rendu noir et blanc, je n’y comprends plus rien.

Si vous réglez votre appareil pour qu’ils prennent les photos en noir et blanc, bien évidemment qu’il ne va pas les prendre directement noir et blanc. Il les prend en couleurs parce que c’est ce qu’ils voient et ensuite, il applique un traitement Noir et blanc en fonction de ces algorithmes. 

Alors pour la énième fois, oui, c’est plus rapide de le faire avec votre appareil même si vous n’obtiendrez jamais le même rendu et surtout le même contraste que vous pourriez obtenir par logiciel. 
Oui, vous allez pouvoir imprimer vos photos directement depuis la carte mémoire, mais encore une fois, il s’agira malgré tout de photos retouchées.

4) En argentique, retoucher ses photos n’existait pas !

Et enfin, il y a l’argument qui revient régulièrement et qui peut être viendra en commentaire de cette vidéo, c’est l’argument de l’argentique. 

“À l’époque de l’argentique, on ne faisait pas de retouche photo comme on peut le faire aujourd’hui”.

Et bien, c’est encore une fois totalement faux. 
Bien sûr que retoucher ses photos n’était pas aussi simple d’accès que maintenant à l’ère du numérique. 
Il fallait un labo et il fallait surtout avoir des connaissances bien particulière, mais les retouches se faisait selon le même principe. On pouvait retoucher le rendu des couleurs, les contrastes, appliquer un traitement noir et blanc, affiner la balance des blancs… 

Il ne faut pas être surpris, ce qu’on peut faire avec un logiciel tel que Lightroom Classic CC ne tombe pas de nulle part. Tout est bien plus simple d’utilisation, plus pratique, mais une grande partie découle de cette époque de l’argentique.
Donc s’appuyer sur cet argument pour justifier qu’on n’est pas un vrai photographe ne tient une seconde. 

On peut justifier un choix personnel de ne pas retoucher ses photos bien qu’avec tout ce que j’ai dit, il est compliqué d’affirmer avec une certitude absolue qu’on ne touche jamais ses photos, mais pourquoi pas.

Par contre, se servir de ça pour dénigrer le travail des autres, c’est totalement absurde. 

Allez dire à un réalisateur que ce serait tricher de faire le montage de son film et d’affiner la vision artistique qu’il en avait au départ. Une hérésie totale.

Donc voilà, je ne fais pas plus long. C’était une petite vidéo coup de gueule parce que j’en ai marre d’entendre et de lire ce genre d’idées balancées uniquement pour dénigrer le travail des autres.
Je suis persuadé que certains me détesteront après cette vidéo, mais ce n’est pas grave. 

Que vous soyez d’accord ou pas, je suis bien heureusement ouvert à la discussion et je serais ravi de le faire en commentaire juste en dessous. Donc, n’hésitez pas ! 

Je vous dis à très vite pour une prochaine vidéo. Et bien sûr si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez vous abonner à la chaîne, taper sur la cloche qui est juste à côté et qui vous permettra de ne rien rater et d’être alerté dès qu’une nouvelle vidéo sera disponible sur la chaîne.
Et en plus, vous aidez concrètement la chaîne à gagner en visibilité !!! 
Donc merci et à bientôt.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Jean-Pierre ROUX

    Bonjour Jeremy,
    Alors là….BRAVO, BRAVO et encore BRAVO !
    Je ne reviendrai pas sur les arguments très bien développés (!)
    Ayant pratiqué l’argentique en amateur, je me fabriquais des “caches” permettant, sous l’agrandisseur, je masquer certaines parties de la photo et par conséquent de mettre en valeur les autres plages.
    Je me souvient aussi des photos de ma communion. A cette époque, le photographe proposait plusieurs “épreuves” (c’était le nom consacré) et le choix effectué, peaufinait le cliché pour obtenir une image “presque” parfaite.
    Je suppose que les professionnels oeuvrant dans la photographie de presse pourrait en raconter de bien bonnes aussi.
    Quant aux prétendus et prétentieux beaux esprits qui dénigrent le post-traitement, ils ne font que révéler leur ignorance….J’ai même une voisine qui prétend que le noir et blanc n’est pas de la photographie, au motif que le monde est en couleur !
    Continuez comme cela….votre blog est très intéressant.
    Bien cordialement,

    1. Jérémy Legris

      Bonjour Jean-Pierre,

      Merci beaucoup d’avoir pris un peu de votre temps pour nous partager votre retour d’expérience. C’est toujours très important pour moi, mais aussi pour les lecteurs ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.