5 étapes pour gérer le Contraste d’une photo (41/52)

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez que je suis un adepte de la retouche photo. Vous avez certainement pu le découvrir grâce à ma série de Tuto Lightroom en vidéo sur ma chaîne YoutubeDans la plupart des cas, les images sortant de nos appareils photo manquent de peps. Souvent, il suffit simplement d’accentuer le contraste d’une photo pour la sublimer.

Dans cet article, je partage avec vous 5 étapes toutes simples qui permettent, en seulement quelques manipulations, d’apporter plus de contraste à vos images.

Mais avant de commencer !!!

Le contraste d’une photo, c’est quoi ?

C’est tout simple ! 😉
Le contraste représente un écart entre les zones les plus claires et les plus sombres d’une image. Et vous pouvez le voir très simplement à l’aide de l’histogramme soit directement depuis votre appareil photo, soit sur votre logiciel de retouche.

Suivant la forme de celui-ci, vous aurez une idée précise du contraste de votre image.

Cet article peut vous intéresser : 6 photos pour comprendre l’histogramme

En Noir et Blanc par exemple, si les nuances s’étendent du gris moyen au gris foncé, l’image est faiblement contrastée comme sur l’image ci-dessous.

contraste d'une photo

Le faible écart de tonalités engendre une image plutôt terne et manquant de vie. 

Si maintenant, pour cette même photo, les tonalités s’étalent du blanc jusqu’au noir, on obtient un écart maximale.

contraste d'une photo

Et comme on le voit sur cette version, l’image a beaucoup plus de caractère simplement parce que le contraste y est beaucoup plus prononcé. 😉

L’objectif est de trouver le bon équilibre par rapport au sujet et à l’émotion que vous voulez faire passer dans vos images.

Quel logiciel de retouche utiliser ?

L’énorme avantage de vouloir retoucher le contraste de vos images, c’est que la plupart des logiciels du marché vous permettront de faire cette retouche qu’ils soient gratuits ou bien payants.
Même la plupart des smartphones embarquent un utilitaire de retouche vous permettant de contraster vos images.

Pour les payants, il y a Lightroom, Photoshop, DxO, Pixelmator et j’en passe…
Pour les gratuits, il y a Gimp, RawTherapee, Pixlr, PicMonkey…

Etant un utilisateur de Lightroom, les termes que j’utiliserai dans cet article correspondront à ce logiciel, mais vous trouverez sans trop de difficultés les mêmes fonctionnalités dans la plupart des autres logiciels.

Maintenant que les présentations sont faites, passons à ces 5 étapes pour contraster vos images.

Partons de cette photo sortant directement de l’appareil.

contraste d'une photo

1- Le réglage “Contraste”, surtout pas !!!

Bon, le titre est un peu fort, je vous l’accorde ! 🙂
Il faut bien l’avouer que vu son nom, il est plutôt tentant de s’en servir pour gérer le contraste d’une image.

Dans la pratique, c’est un peu différent. Donc, un conseil, ne l’utilisez qu’en dernier recours pour affiner le rendu final si nécessaire. Ce réglage vous permet d’augmenter l’écart entre les zones les plus claires et les zones les plus sombres.

Et comme il agit sur plusieurs composantes à la fois, il est parfois très difficile d’obtenir un rendu intéressant. Certaines fois, il va éclaircir un peu trop sans vraiment assombrir et certaines fois, c’est le contraire qui se passe.

Cette incertitude rend son utilisation parfois désagréable et je dois bien avouer que je m’en sers de moins en moins.

2- Forcez les Blancs

Ce réglage va vous permettre d’affiner le point “Blanc” de l’image. Il détermine la luminosité au-delà de laquelle tout sera blanc uni ou dans un autre terme plus connu “Cramé”. Au-delà de cette limite, vous perdez tous les détails de l’image.
Il faut donc régler ce curseur pour être à la limite dans les hautes lumières. C’est à dire qu’il faut que l’histogramme vienne flirter avec la partie la plus à droite sans remonter sur celle-ci.

Et, voilà le résultat après cette première retouche (pour chaque étape, je vous remets la photo de l’étape précédente) :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Vous n'êtes pas nul, mais simplement un Débutant en Photo ! (51/52)

Si vous comparez avec la photo de départ, la différence se fait surtout au niveau de l’arrière-plan bien plus lumineux. On commence déjà à avoir un contraste plus prononcé entre la coquille de l’escargot et le reste de l’image.

Et on va faire de même pour l’autre extrême.

3- Intensifiez les Noirs

Le principe est exactement le même que pour les blancs. Mais cette fois-ci, il permet de régler la luminosité en dessous de laquelle tout sera noir profond ou dans un autre terme plus connu “bouché”.

Ici aussi, il faut essayer de se placer à la limite dans les ombres donc sur la partie de l’histogramme la plus à gauche.

Et, voici le résultat après cette deuxième manipulation :

Ici, on voit que la coquille est nettement plus contrastée avec des noirs plus intenses. Par contre, l’arrière-plan s’est un peu assombrit, mais c’est tout à fait normal. Il est parfois nécessaire de venir retoucher légèrement certains réglages à la fin.
Donc, pas de panique !!! 😉

Normalement avec les étapes 3 et 4, vous devriez arriver à une image beaucoup plus contrastée qu’au départ. Mais il reste encore 2 étapes qui peuvent vous permettre d’améliorer un peu plus le contraste.

4- Jouez avec les Hautes lumières

Sur Lightroom par exemple, il existe un réglage dédié aux hautes lumières de l’image. Il va vous permettre d’agir uniquement sur les zones les plus lumineuses de la photo.

La première chose que je fais, c’est de mettre le curseur complètement à droite si j’ai besoin de donner plus de luminosité à ces hautes lumières. Et, inversement, complètement à gauche si je dois la diminuer.

Cette manipulation toute simple et très rapide va vous permettre d’identifier les zones impactées par ce réglage. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à revenir en arrière pour l’affiner et obtenir un rendu qui vous convient.

Comme les 2 précédentes étapes, voici le résultat :

Après cette étape, c’est la luminosité du vêtement de l’enfant qui a était légèrement augmentée. C’est très léger, mais la différence est là et permet de marquer un peu plus le contraste.

5- Jouez avec les Ombres

L’idée est exactement la même que pour les hautes lumières. Ce réglage vous donne la possibilité de n’agir que sur les zones les moins lumineuses.

Ici aussi suivant l’image, commencez par placer le curseur complètement à gauche ou à droite. Et, ensuite affinez le réglage pour obtenir des zones d’ombre qui vous conviennent.

Et, voilà le résultat après ces 5 étapes très simples à mettre en place.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Valeurs d'entreprise - Comment et pourquoi les définir ? (48/52)

Cette dernière étape m’a permit d’éclaircir un peu les ombres pour gagner légèrement en luminosité sur l’arrière-plan par rapport à la coquille de l’escargot.

Petite astuce pour un réglage optimal

Sur Lightroom, pour voir visuellement d’un coup d’œil la limite à ne pas dépasser, vous pouvez utiliser le bouton “alt” de votre clavier.
Il vous suffit de le maintenir lorsque vous jouez avec les réglages “Exposition”, “Ombres”, “Hautes lumières”, “Blancs” ou “Noirs”.

La photo laisse place à une image blanche (si vous retouchez les ombres) et noire (si vous retouchez les hautes lumières). Vous pouvez également voir apparaître des zones colorées si vous allez trop loin dans la retouche. Ce sont les parties de la photo “cramées” ou “bouchées” et dans lesquelles il n’y aura plus aucun détail.

Par contre, si en appuyant sur le bouton “alt”, vous avez une photo complètement noir ou complètement blanche, cela signifie que les limites des points noirs et blancs ne sont pas dépassées et que vous n’avez aucune perte de détail sur l’ensemble de l’image.

Je vous mets un petit comparatif avant / après pour vous rendre compte du résultat final avec seulement ces quelques étapes :

Petit résumé pour gérer le contraste d’une photo

  • Forcez les Blancs pour trouver la luminosité maximale avant de perdre du détail
  • Intensifiez les Noirs pour se placer à la limite du noir profond
  • Jouez avec les hautes lumières pour affiner les zones les plus lumineuses de l’image
  • Jouez avec les ombres pour affiner les zones les moins lumineuses de l’image
  • En derniers recours, vous pouvez toucher très légèrement le réglage “Contraste” pour intensifier le contraste d’une photo. Ayez la main légère sur ce réglage sous peine de casser tout ce que vous avez fait juste avant.

Ces 5 étapes vous permettront d’obtenir un contraste plus intéressant sur vos images. Certaines fois, les retouches seront très subtiles, mais c’est aussi ce qui fait une bonne retouche photo. C’est toujours une question de dosage, de subtilité pour arriver à un rendu vraiment agréable et intéressant.

Pour cet article, j’ai pris l’exemple d’une photo en noir & blanc, mais cette méthode est parfaitement valable avec une photo en couleur.

Bien évidemment, dans un logiciel comme Lightroom, il existe d’autres réglages plus avancés pour aller encore un peu plus loin, mais pour commencer, ces 5 étapes vous permettront d’obtenir des résultats vraiment intéressants en seulement quelques manipulations.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 206
  •  
  •  
  • 213
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Salut jeremy
    Ton article est très bien expliqué !
    Je suis tout à fait d’accord avec toi à propos de a commande contraste.
    Pour ma part, j’ai paramétré par defaut le contraste à -50. Ainsi je m’assure de travailler une photo sous risque de perte de donnée dû au fonctionnement hazardeux de ce paramètre.

    Vincent ( https://initiation-photo.com )

    1. Salut Vincent,
      Merci pour ton commentaire. C’est toujours plaisant de voir qu’un autre photographe confirme ce que je dis dans mes articles. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants