Une méthode infaillible pour ne pas céder à la course au matériel photo

“Ahh, vous voulez vous lancer dans le métier de photographe. Et bien la première chose à faire c’est d’investir plusieurs dizaines de milliers d’euros dans votre matériel photo. Ce n’est pas important, c’est obligatoire !!!”

Non, non, non, non, non et encore une dernière fois NON !!!

C’est une absurdité incroyable que d’entendre ce genre de choses. En plus cette affirmation a le dont de tétaniser les photographes qui souhaitent franchir le cap et je sais de quoi je parle. J’y reviens un peu plus tard !!! 😉

Mais ce qui me dérange le plus ce n’est même pas ça. C’est surtout que ces mêmes personnes vous diront que :

Ce n’est pas le matériel qui fait le photographe, mais bien l’inverse. Il ne suffit pas d’avoir le top du matériel pour savoir faire de la photo sinon personne ne ferait appel à un photographe. C’est l’œil du photographe qui fait vraiment la différence sur le terrain.

OK, je suis entièrement d’accords avec cette déclaration.

Donnez un appareil photo milieu de gamme à un photographe confirmé et il vous fera de très belles photos.
Maintenant, mettez un appareil haut de gamme dans les mains d’un complet novice et il ne fera pas de meilleures photos.

matériel photo

Mais alors dans ce cas, pourquoi conseiller d’acheter une tonne de matos pour se lancer ?
Et bien je n’en n’ai pas la moindre idée.

C’est une chose que beaucoup de monde garde en tête. Je l’entends très souvent un peu partout et notamment lors de mes Coachings Photo.

Malheureusement, certains photographes pourtant talentueux ne passent pas le cap à cause de ce fameux investissement à faire avant de se lancer. Et je peux les comprendre.

Attention, je préfère être clair tout de suite, je ne vais pas vous dire non plus que vous pouvez devenir photographe pro avec un appareil photo compact ou même votre smartphone.
Il y a une limite tout de même à ne pas dépasser pour être un minimum sérieux. 😉

Mais, j’aimerais, dans cet article, vous donner quelques clés importantes à mon sens pour savoir dans quelle direction aller sans se perdre et surtout sans débourser des sommes totalement folles et souvent inutiles. 😉

Depuis le début, je m’adresse à ceux qui souhaitent se lancer dans le métier de photographe, mais la méthode que vous allez découvrir est parfaitement transposable dans le cadre purement “Passion”.

Un investissent en matériel photo démesuré

À mes débuts, je me suis adressé à un photographe de ma région lors d’un événement familial en lui posant la fameuse question sur l’investissement nécessaire pour se lancer.

Sa réponse a été cinglante :

“Il te faudra investir massivement au début pour couvrir toutes tes demandes clients. Tu en auras pour à peu près 10000€ !!! “ 😱

matériel photo

En entendant ce chiffre, j’étais comme liquéfié, apeuré, tétanisé parce que mon envie de devenir photographe venait de s’évaporer en seulement quelques secondes
Les jours et les semaines suivantes ont étés extrêmement pénibles à vivre. Je voyais mon rêve de devenir photographe s’éloigner peu à peu parce que je n’avais aucune idée du comment trouver une telle somme.

Mais ma volonté dans faire mon métier était tellement grande, qu’elle a finit par reprendre le dessus. Bien heureusement !!! 😁
J’ai cherché des solutions, n’importe quoi qui me permettrait de ne pas débourser une telle somme.

J’ai donc commencé à réfléchir à ce que je voulais vraiment faire, ce qui m’attirait le plus et que j’adorais photographier. Cette phase a été extrêmement importante et bénéfique parce qu’elle m’a permis de structurer mes recherches et mes besoins photographiques.

J’ai pu grâce à ça clairement définir l’orientation que je voulais donner à mon activité de photographe pro.

Réfléchissez à ce que vous aimez photographier

Dit comme ça, ça paraît évident, voire inutile.
Mais,
Pensez-vous vraiment que le photographe de sport aura besoin du même matériel qu’un photographe Naissance ?
Pensez-vous vraiment que le photographe animalier aura les mêmes besoins qu’un photographe de Portrait?

matériel photo

Je suis certains que la réponse vous paraît évidente.

Si je prends l’exemple du photographe de sport que l’on peut voir aux bords des terrains de football avec son énorme objectif permettant de photographier à plusieurs dizaines de mètres.
Son matériel répond à une contrainte terrain. Pour faire un plan serré d’un joueur, il ne peut pas se permettre de rentrer sur la pelouse en plein match pour réaliser son cadrage. Donc, il compense avec un matériel lui permettant de le faire à distance.

Idem pour un photographe animalier qui ne va pas se rapprocher d’un fauve pour photographier son regard.

Donc vous en tant que photographe de Famille, votre matériel doit également répondre à des contraintes terrain bien spécifiques :

  • le manque de recul en intérieur
  • le manque de lumière si vous travaillez en lumière naturelle
  • Arriver à se faire un peu oublier en extérieur pour faire de belles photos volées
  • Gérer la réactivité des enfants

Dresser une telle liste doit vous permettre de vous aiguiller vers les bons choix.

“Bon, ok Jérémy, j’ai compris l’idée, mais une fois que j’ai cette liste, comment je l’interprète ?”

Reprenons les quelques contraintes listées un peu plus haut pour que vous compreniez bien l’idée derrière cette méthode.

Le manque de recul pour des photos en intérieur

Pour un photographe Famille, vous aurez régulièrement à photographier en intérieur. Et à moins d’organiser des séances photo dans des châteaux, vous aurez plutôt à composer avec un espace souvent restreint.

Ce manque de recul doit être compensé par le choix d’une focale appropriée.
Pour faire très simple, toutes les focales supérieurs à 70 mm sont quasiment inutilisables dans de tels lieux. Elles ne vous offriront pas le recul suffisant pour être à l’aise.

Donc, il faut cibler des objectifs en dessous du 70 mm en focale fixe ou zoom.

matériel photo

Pour vous donner quelques exemples :

  • Le 50 mm f/1.8 convient parfaitement en intérieur. Attention, seulement s’il est monté sur un plein format. Si ce n’est pas le cas, ce 50 mm se transformera en 85 mm ce qui sera beaucoup moins pratique en intérieur (à cause du manque de recul)
  • Le 35 mm f/1.8 est un très bon choix également et pourra facilement remplacer le 50 mm si vous n’avez pas de plein format.
  • Le zoom 24-70 mm f/2.8 est excellent pour sa polyvalence.

La liste est loin d’être exhaustive, mais elle vous donne une ligne directrice et une idée de la marche à suivre. 😉
L’objectif ou peu importe le matériel photo que vous choisirez devra répondre à une contrainte terrain ou à une volonté artistique.

Vous ne devez pas acheter votre matériel juste parce que tonton René a dit qu’il était exceptionnel.
Le tonton à sans aucun doute raison, mais en avez-vous vraiment l’utilité ?

Le manque de lumière pour photographier en intérieur

Cette contrainte va vous amener à privilégier des objectifs à grande ouverture (f/2.8, f/1.8, f/1.4…). Ceux que j’ai listés précédemment entrent dans cette catégorie.

matériel photo

Mais ne surtout pas oublier le rôle de votre appareil photo. Il doit être assez récent et offrir une gestion du bruit numérique performante pour vous donner la possibilité de monter en sensibilité ISO sans risque de trop dégrader vos photos. Vous en aurez besoin en intérieur.
Ces dernières années, les constructeurs ont fait d’énormes progrès dans cette gestion du bruit numérique.

Donc, pour le choix de votre boîtier, ce critère doit être extrêmement important.

Un photographe qui exerce principalement en extérieur ou bien spécialisé dans la photo studio ne mettra pas cette caractéristique en priorité puisqu’il aura rarement des conditions de lumières le poussant à trop monter en sensibilité ISO.

Se faire discret pour capter des expressions naturelles

En extérieur, vous aurez un espace bien plus important. C’est peut-être le moment de prendre un peu de recul pour essayer de se faire oublier et ainsi capter des émotions, des expressions plus naturelles, plus authentiques.

Des focales au-delà de 70mm vous seront d’une grande utilité. Personnellement, j’utilise un 70-200mm f/2.8, mais le choix est également très large entre focale fixe et zoom.

Il faut réussir à trouver l’objectif qui répondra à votre pratique et votre besoin sans être trop encombrant non plus. N’oubliez pas que vous serez amené à photographier des familles. Les enfants bougent beaucoup.

Et si j’en reviens à mon exemple de tout à l’heure concernant le photographe de Sport. N’espérez pas photographier des enfants avec les énormes zooms que ce photographe utilise.

Rien que le poids vous empêchera de bouger. C’est comme si vous vous attachiez deux gros boulets aux pieds. 😁

Être réactif en toute circonstance pour la photo d’enfant

Lorsqu’on se lance dans la photo d’enfant, on doit nécessairement composer avec leurs mouvements rapides et souvent difficiles à anticiper.

matériel photo

Encore une fois, un photographe de Paysage n’aura bien évidemment pas les mêmes besoins qu’un photographe d’enfant.

Pour paraît à toutes éventualités, il est important d’avoir du matériel réactif que ce soit votre boîtier, mais surtout l’autofocus des objectifs que vous choisirez.

C’est un critère très important à prendre en compte au moment de votre achat. En tout cas bien plus que celui qui photographie des natures morte ou des monuments.

Trouver votre style photo

C’est savoir si vous êtes plutôt Portrait posé type “Studio” ou photos prises sur le vif appelé “Photo Lifestyle”. C’est savoir si vous souhaitez travailler en lumière naturelle ou artificielle voire les deux.

Il est bien évident que celui qui souhaite se lancer dans la photo dite “Studio”, devra nécessairement acquérir le matériel adéquat. Son investissement sera supérieur à celui d’un photographe LifeStyle.

matériel photo

Maintenant, il est possible de se confectionner un studio portatif pour l’amener directement au domicile des clients.

J’en parle justement dans cet article – La photo au flash cobra sur le terrain

C’est pourquoi il est extrêmement important de réfléchir à ce que l’on souhaite vraiment faire en photo.

Inutile de débourser une fortune en flash cobra, pied à lumière, fond studio, réflecteur… si votre but est exclusivement de travailler en lumière naturelle.

Et pour l’appareil photo alors ?

Derrière cette question, se cache celle de l’utilité d’acheter un plein format (Full Frame en anglais) pour se lancer. Et je sais que vous êtes nombreux à vous la poser.

matériel photo

Oui, le plein format est meilleur dans quasiment tous les domaines.
Oui, il offre des caractéristiques impossible à avoir ailleurs notamment en terme de gestion du bruit numérique et de flou d’arrière-plan.

Mais, est-ce qu’il est absolument obligatoire d’en avoir un pour se lancer ?

Ma réponse sera un peu plus nuancée.

Si vos finances vous le permettent, alors allez-y sans réfléchir parce que vous ne le regretterez à aucun moment.

Si ce n’est pas le cas, je vous conseillerai toujours de privilégier de très bons objectifs et un appareil photo milieu de gamme plutôt que l’inverse.

Avoir un appareil photo haut de gamme et y monter des objectifs bas ou milieu de gamme est un non-sens. Les résultats ne seront pas bons du tout.

Par contre, faire l’acquisition d’un boîtier milieu de gamme et garder son budget pour investir sur des objectifs haut de gamme, offrira de biens meilleurs résultats.

En plus, ces objectifs seront tous compatibles avec un plein format ce qui vous évitera de racheter tout votre matériel le jour où vous pourrez passer à ce type d’appareil photo. 😉

Petit interlude, je raconte “ma vie”

Pendant 1 an, j’ai tourné avec un Canon eos 550D et deux objectifs, le 24-70 mm f/2.8 et le 50 mm f/1.8.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Jour 18 - Calendrier de l'Avent spécial Photo d'enfant

Ce n’est qu’au bout d’un an d’activité que j’ai commencé à investir dans d’autres objectifs toujours de très bonne qualité pour ensuite basculer sur un appareil photo full frame.

Le 24-70mm me permettait d’être très polyvalent à la fois en intérieur et en extérieur. Mais au bout d’un an, mes besoins se sont affinés, je cherchais d’autres types de photos que cet objectif ne me permettait d’obtenir. J’ai donc investit dans le matériel répondant au mieux à ce besoin.

Et ainsi de suite…

Faites les bons choix dès le départ et ensuite, il vous suffira d’investir au fur et à mesure en fonction de votre pratique photo et de vos envies. C’est beaucoup plus simple et économique puisque vous serez constamment à la recherche du matériel qui saura combler un manque ou un besoin bien précis.

Et tout ce que vous achèterez aura nécessairement une utilité pour vous.
Et puis vous investirez l’argent que vous aurez gagné et non l’argent que vous n’avez pas encore. 😉

Ne cédez pas à la course au matériel photo

La méthode que je vous ai présentée dans cet article n’est ni la meilleure, ni la seule, mais simplement celle qui m’a permit d’être rigoureux dans l’achat de tout mon matériel photo depuis plusieurs années.

Je l’ai éprouvé au fil de mes achats pour vous dire avec certitude qu’elle vous permettra de ne pas investir dans du matériel photo inutile pour vous.

Donc ne cédez pas à l’achat compulsif.
Posez-vous toujours la question de l’intérêt de passer à la caisse ?

Vous voulez dire stop à la course au matériel photo, alors faites ceci !!!

Pour que cet article vous serve dans les semaines et les mois à venir, je vais vous demander de faire une chose maintenant.
Prenez une feuille, ouvrez un document word sur votre PC, un application de note sur votre smartphone, peu importe le format.
Et listez toutes les contraintes et les besoins artistiques qui vous viennent à l’esprit.

Ne vous arrêtez pas tant que vous n’en avez pas au moins 5.

C’est bon ? Parfait !!! 😉

A partir de maintenant, dès que vous souhaitez investir dans du matériel photo, ressortez cette liste et vérifiez qu’il valide au moins une ligne de celle-ci.
Cela vous garantira que vous êtes dans le vrai en investissant dans le matériel photo que vous convoitez.

[Live YouTube] – Comment s’équiper pour faire de la photo d’enfant

Pour ceux qui sont intéressés, j’ai fait un Live sur ma chaîne YouTube dans lequel je reviens sur ce sujet.
Malheureusement, la qualité de l’image n’est pas bonne du tout 😭 (c’était mon premier Live YouTube), mais heureusement le son est beaucoup mieux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   5 astuces pour arrêter le 'Dit Cheese' !!!

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne et à activer la petite cloche pour ne pas rater les prochains Live. 😉

Quelles sont vos contraintes ou vos envies en photo ? Quelle est votre approche dès que vous voulez acheter un nouveau matériel photo ?
Venez les partager en commentaire juste en dessous. 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 21
    Partages

Cet article a 1 commentaire

  1. Salut Jérémy

    Encore un superbe article sur la photographie.
    La course à l’armement est en effet pas une solution viable que ce soit pour rentrer dans le monde professionnel ou même pour s’épanouir dans le monde amateur.

    Pour moi la difficulté est d’être capable de se détacher de tout le battage médiatique autour de la vente de nouveaux matériels et des innovations quotidiennes des constructeurs… L’important est de voir dans l’acquisition de nouveaux matériels des outils destinés à répondre à des besoins précisément identifiés.

    Prendre le temps nécessaire à la réflexion pour bien définir ses besoins est bien la clé.

    J’ajouterai à ton article aussi l’aspect positif de ne pas forcément avoir une solution à chacun de nos besoins. Car une telle situation permet de stimuler notre créativité qui nous permettra de faire évoluer positivement note reproduction photographiques.

    Vincent BOUVAIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants