Comment réussir une photo dans la neige ? (35/52)

Faire des photos dans un paysage enneigé peut se révéler être un exercice très périlleux. Mais, il existe quelques petites astuces toutes simples pour vraiment réussir une photo dans la neige.
Sur mon blog, je vous ai déjà expliqué le fonctionnement d’un appareil photo et la façon dont il calcule l’exposition qu’il juge parfaite.

Cet article peut vous intéresser : Le Triangle d’exposition

Et, comme je l’avais dit, il fera toujours en sorte d’obtenir une exposition à 0. Pour lui, une exposition parfaite correspond à une tonalité de gris moyen.
Donc, dès qu’il fera sa mesure de lumière dans l’image, il fera son maximum pour obtenir cette tonalité.

Malheureusement, dans certaines conditions, cette exposition à 0 ne convient absolument pas.
Si la scène que vous souhaitez photographier, comporte une lumière uniforme et des tonalités peu contrastées, l’exposition à 0 sera quasiment parfaite.

Par contre, si ce n’est pas le cas, il est fort probable qu’il faille sous-exposer ou surexposer volontairement pour arriver à une exposition parfaite.

C’est justement le cas des photos réalisées dans un paysage enneigé.

Réussir une photo dans la neige

photo dans la neige

Cette photo comporte une forte dominante de tons clairs avec la blancheur de la neige.
Pour votre appareil, cette photo est ratée parce que trop surexposée. Et, effectivement, elle n’a pas été réalisée avec une exposition à 0.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que cette valeur correspond à un gris moyen, comme je l’ai dit tout à l’heure, et l’ensemble aurait paru sombre, terne et grisâtre. Notamment, la neige qui au lieu d’être blanche aurait été grise. Et, le sujet principal (ici la petite Miya) aurait été beaucoup trop sombre.

Pour vous en convaincre, voici la photo jugée parfaite (d’un point de vue exposition) pour votre appareil.

photo dans la neige

La solution miracle – la Surexposition

Et, oui, il faut volontairement surexposer votre image pour obtenir des couleurs plus naturelles et des tons beaucoup plus clairs. Ça peut paraître “contre-nature” pour certains de surexposer une photo de manière volontaire, mais en y réfléchissant bien, le comportement de l’appareil est tout à fait normal.
La scène qu’il a à photographier comporte une très grande majorité de tons clairs. Donc, il va assombrir au maximum la photo pour retomber sur le fameux gris moyen.
Ce sera donc à vous de prendre la main sur cette mesure de lumière pour y rajouter une surexposition suffisante pour obtenir l’exposition qui vous convient.

Prenons maintenant le cas inverse. Une scène avec une majorité de tons sombres.
À votre avis, quel sera le comportement de votre appareil photo ?
Alors ?
Vous avez trouvé ?
Tic-Tac Tic-Tac Tic-Tac !!!
Bon, je vous donne la réponse parce que vous êtes un peu lent. 😉

Et, bien, il cherchera à éclaircir l’image pour toujours obtenir cette exposition à 0 et ce ton gris moyen.
Problème. Votre sujet sera certainement surexposé.

Maintenant, qu’est-ce que VOUS devriez faire pour obtenir une bonne exposition ?
Bon, je gagne du temps. Je vous donne la réponse tout de suite. 🙂

Une sous-exposition pour rééquilibrer l’exposition et ainsi éviter d’avoir votre sujet surexposé.

La mesure SPOT pour plus d’efficacité

Oui, je vous reparle de la mesure de lumière dont j’avais parlé en détails dans d’autres articles. Mais, ici, de la même manière que pour un clair-obscur, ce mode vous sera d’une immense utilité.

Ces articles vous permettront de comprendre l’intérêt et le fonctionnement de la mesure SPOT

Dans le cas d’une photo dans la neige, votre scène est très contrastée et la lumière peu uniforme.
Donc, au lieu d’utiliser la totalité de l’image pour faire votre mesure de lumière (avec le mode dit matricielle), il est préférable de se concentrer uniquement sur le sujet principal de votre photo.

photo dans la neige

Sur cette photo, on voit très nettement le contraste très fort entre le petit banc en bois et la neige.
Si, j’avais utilisé une mesure de lumière matricielle, le rendu aurait été beaucoup trop sombre à cause de la forte dominance de tons clairs.

Le mode SPOT m’a permis de faire cette mesure directement sur mon sujet principal le banc en bois et la petite Miya. Ici, j’ai choisi de faire la mesure sur le banc parce que la surface est plus grande (donc plus pratique) et que les tons par rapport à sa veste sont très proches.
Cette mesure de lumière plus précise m’a permis de réussir cette photo du premier coup. La précision offerte par le mode SPOT vous fera gagner du temps.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   4 actions pour réussir à tenir ses bonnes résolutions

3 points à retenir pour réussir vos photos d’hiver

  • L’exposition 0 de votre appareil correspond à un gris moyen. Parfaite pour une lumière uniforme et des tonalités peu contrastées sur toute l’image.
  • N’hésitez pas à surexposé pour obtenir une neige bien blanche
  • Utilisez la mesure de lumière SPOT pour obtenir l’exposition parfaite de votre sujet principal.

 

Avez-vous déjà rencontré cette difficulté ? Avez-vous utilisé ces quelques bonnes pratiques pour réussir une photo dans la neige ?Laissez-moi un petit commentaire juste un peu plus bas. 😉

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 100
  •  
  •  
  • 106
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants