Comment faire une mesure de lumière efficace ? (7/52)

Dans l’astuce de cette semaine, on va parler mesure de lumière.
Pour faire une petite analogie artistique.
Le photographe peut-être considéré comme un peintre.
L’un compose et dessine avec la peinture.
L’autre avec la lumière.

Il est donc nécessaire de la comprendre et de savoir mesurer la lumière pour réussir de belles photos.

En introduction et pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, je vous invite à lire ces 2 articles:

C’est une première étape indispensable pour savoir composer avec la lumière.

Pour réaliser une mesure de lumière, votre appareil photo dispose de 4 modes de mesure de lumière:

  • Matricielle ou Évaluative
  • Partielle
  • Spot
  • Pondérée centrale

Pourquoi ce code couleur ?
C’est très simple, tout ce qui est en bleu, on garde et le reste on jette à la poubelle. C’est peut-être un peu brutal je vous l’accorde mais franchement les modes de mesure Partielle et Pondérée centrale n’ont aucun intérêt à mes yeux.
Il y a déjà pas mal de paramètres et composantes à gérer en photo pour ne pas se priver de faire le ménage quand c’est possible. Si je vous conseille de les oublier c’est pour une raison très simple, je ne les utilise jamais.

Tout ça pour vous dire que je ne traiterais que des 2 autres modes qui couvriront la totalité des besoins.

 

Mesure de lumière Matricielle

C’est le mode de mesure de lumière activé par défaut sur votre appareil photo. La raison est toute simple, il permet de mesurer la lumière sur la totalité de la photo.
Vous obtiendrez une photo correctement exposée dans son ensemble. Aucune zone ne sera sous-exposée (trop sombre voir “bouchée”) ou surexposée( trop claire voir “cramée”). Bien sur, dans la limite acceptée par les capacités techniques de votre appareil photo.

Ce mode réponds à la plupart des situations et dans la majorité des cas, vous n’aurez même pas à le changer.
Je vous avez bien dit qu’on aurait pas besoin de tous les modes. 😉

Mais, parce que vous vous doutez bien qu’il y a un mais sinon je n’aurais sélectionné qu’un seul mode. Dans certains cas, il sera pris en défaut et particulièrement pour des scènes à fort contraste. Un portrait de votre enfant en contre-jour par exemple.

Comme la mesure se fait sur la totalité de l’image, pour votre appareil, la scène est beaucoup trop lumineuse. Il va donc essayé d’équilibrer les basses et les hautes lumières pour ne pas avoir des zones complètement cramées (trop claires).

Du coup, vous vous retrouvez avec cette photo:

Comment faire une mesure de lumière efficace

Votre appareil à volontairement sous-exposé l’ensemble pour rattraper les hautes lumières. Dans le même temps, il a aussi sous-exposé votre sujet qui lui se trouve dans les basses lumières.
Votre enfant se retrouve trop sombre sur la photo.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Régler sa balance des blancs (5/52)

Mesure de lumière Spot

Et c’est là qu’intervient notre deuxième mode.
Il n’utilise que la partie centrale de la photo pour faire sa mesure de lumière.

Je suis certains que vous vous êtes déjà posé la question de l’utilité du cercle affiché autour du collimateur central dans le viseur de votre appareil.
Et bien, c’est la zone qu’utilise le mode Spot pour faire sa mesure de lumière. Elle représente environ 4 à 5% de la totalité de l’image.

Comment faire une mesure de lumière efficace

Il va vous permettre de mesurer la lumière directement et uniquement sur votre sujet principal.
Si nous reprenons le cas du portrait de votre enfant en contre-jour. Vous pourrez faire votre mesure de lumière uniquement sur son visage sans prendre en compte la forte luminosité due au contre-jour.
Votre appareil va renvoyer l’information d’une image sous-exposée, il ne restera plus qu’à ajuster les paramètres du Triangle d’exposition pour obtenir une bonne exposition de votre sujet principal.

On obtient cette photo:

Comment faire une mesure de lumière efficace

Comme vous le voyez, l’enfant est correctement exposé. Par contre, l’arrière-plan est lui très lumineux.
C’est normal. On a fait le choix d’éclaircir les zones sombres (en l’occurrence l’enfant) pour qu’il soit correctement exposé mais dans le même temps on a également éclairci les zones claires.

Dans un cas comme celui-ci, il est très difficile voire impossible d’obtenir une bonne exposition dans toutes les zones de la photo. Il sera nécessaire de faire un choix et de jouer avec ça pour apporter de l’originalité dans vos images.

 

Mémorisation d’exposition

Si vous êtes comme moi, à ce stade une question me taraudait l’esprit lorsque je débutais.
Comment je fais pour faire ma mesure de lumière avec le mode Spot si je ne veux pas centrer mon sujet ?

Et oui, comme nous l’avons vu, la zone de mesure (le cercle) se trouve au centre du viseur.
Donc la seule chose à faire est de systématiquement centrer votre sujet lorsque vous utilisez ce mode. 🙂
Non, je plaisante et bien heureusement il y a un petit bouton magique ou plutôt un petit astérisque magique. 😉
Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Comment faire une mesure de lumière efficace

Ce bouton permet de faire appel à une fonction très utile: la Mémorisation d’exposition.
Ca paraît évident et ça l’est !
Elle permet de faire sa mesure d’exposition sur un endroit bien précis et de la mémoriser le temps de prendre la photo.

 

Comment l’utiliser ?

Je vous propose un petit exercice.

Oh non, il est pénible avec ces exercices !!!!
Caaaaaaalllllllllmez-vous !!!! C’est en pratiquant qu’on progresse alors allons-y.

  • Placez un objet en contre-jour d’une fenêtre par exemple
  • Passer en mode mesure de lumière Spot
    => Ça marche également avec le mode Matricielle mais comme l’exemple est un contre-jour, le mode Spot est plus pratique.
  • Prenez une photo en centrant l’objet
    => Voilà ce que j’obtiens
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Jour 2 - Calendrier de l'Avent spécial Photo d'enfant

Comment faire une mesure de lumière efficace

A ce stade, l’aspect esthétique importe peu. Faites juste attention de correctement exposé votre sujet.

  • Viser à nouveau votre objet sans prendre de photo.
  • Faites votre mesure de lumière
  • Mémorisez-là dès qu’elle vous convient en appuyant une fois sur le bouton “*”
    => Normalement, si la mémorisation a bien été faite, vous devriez voir apparaître une étoile dans la ligne de réglage affichée en bas dans votre viseur. Si ce n’est pas le cas, rappuyez sur le bouton.
  • Cadrez votre objet en le décalant à droite ou à gauche pour respecter la règle des tiers par exemple
  • Faites votre mise au point
    => Si vous êtes en auto pour le choix du collimateur, c’est mal vous faites une erreur. Vérifiez bien que l’appareil fasse la mise au point sur l’objet. Si vous êtes en manuel pour le choix du collimateur, bravo, vous avez tout bon. Sélectionnez le bon collimateur pour faire la mise au point.
  • Prenez la photo
    => Voilà ce que j’obtiens

Comment faire une mesure de lumière efficace

Si vous avez suivi les différentes étapes, vous devriez obtenir 2 photos absolument identiques en termes d’exposition bien entendu. Le cadrage et donc le rendu sera lui très différent.

Ce petit exercice vous montre que cette fonction vous permet d’aller prendre votre mesure de lumière sur le point le plus important de votre photo et ensuite de faire le cadrage recherché.

 

Pou résumé

Mesure de lumière Matricielle ou Evaluative

  • Efficace dans la plupart des situations
  • Image équilibrée en terme d’exposition
  • Pris en défaut pour des scènes à fort contraste (contre-jour, concert…)

Mesure de lumière Spot

  • Efficace pour des images très contrastées
  • Exposition précise de votre sujet principal
  • Inutile pour des scènes uniformes en terme de luminosité

Voilà, j’espère que cette astuce sur les modes de mesure de lumière vous permettra de pallier à vos problèmes d’expositions.

Je sais d’expérience que certains d’entre vous ne seront pas d’accord avec mon choix de n’utiliser que ces 2 modes de mesure de lumières et c’est justement ce qui est intéressant.

Je vous attends pour en débattre en commentaire.

 


Cliquez sur ce lien pour consulter l’astuce N°8


 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 206
  •  
  •  
  • 213
    Partages

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour, tout d’abord bravo pour vos explications… j’apprend énormément grâce à vous! 😀
    J’ai un NIKON D3200 mais il y a pas le bouton Mémorisation d’exposition.
    Y a t il un autre mot ou une équivalence?
    Un grand merci pour votre aide!

    1. Bonjour Amélie,
      Merci et je suis vraiment ravi que mon contenu vous aide à progresser. 🙂
      Pour la mémorisation d’exposition sur le Nikon D3200, je n’ai pas d’appareil photo Nikon donc j’ai simplement fait une petite recherche sur le net.
      Et, d’après ce que j’ai trouvé, vous devriez avoir le bouton AE-L / AF-L pour gérer la mémorisation d’exposition. Je vous invite à consulter votre doc d’utilisation pour comprendre l’utilisation de ce bouton.
      En résumé, la fonction AE-L permet de mémoriser l’exposition et la fonction AF-L permet de mémoriser la mise au point. Je pense qu’il faut configurer la fonction que vous souhaitez utiliser directement dans les réglages de l’appareil.

  2. Merci vraiment pour tout tes précieux conseils ,ils sont très apprécié

    1. Bonjour Pierrette,
      Merci beaucoup pour ce retour, ça me fait vraiment plaisir. 🙂

  3. Bonjour
    Excellent article ! Et justement en le lisant je me préparais à laisser un commentaire vous demandant “mais comment faire alors si on ne veut pas centrer la photo?!”
    Vous aviez anticipé 😊
    Merci bcp, très instructif

    1. Bonjour Juliette,

      Ah ben parfait !!!
      Je n’ai rien à répondre de plus dans ce cas. 😁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants