3 causes d’une photo de groupe ratée !

La photo de groupe n’est pas forcément une photo réunissant 10 personnes. Cela peut-être une photo de famille, une photo entre frère et soeur, une photo de couple…
Dans ce genre de cas, je connais, pour me les être posées un milliard de fois, les questions que l’on peut se poser avant de déclencher… 😉

À quel endroit faire la mise au point ? Quelle ouverture du diaphragme choisir ? Comment faire pour avoir tout le monde net sur la photo ? À quelle vitesse d’obturation je dois me mettre ?
Et j’en passe…

Toutes ces questions sont parfaitement légitimes et tous les photographes se les sont déjà posées au moins une fois.
Vous verrez, dans cet article, que peu importe le nombre de personnes à photographier, la méthode reste la même. 😉

3 causes d'une photo de groupe ratée

1- Une mise au point au mauvais endroit pour une photo de groupe ratée !

C’est une des premières causes d’une photo de groupe ratée. Choisir le bon endroit pour faire sa mise au point, c’est augmenter considérablement les chances d’avoir une photo de groupe réussie !

Ce choix ne peut être fait de manière aléatoire. Certaines fois, la chance vous sourira, mais soyons franc, tout miser sur la chance pour réussir une photo, c’est assez risqué !!!
Donc pour éviter de devoir croiser toutes les parties de votre corps pour espérer réussir une belle photo de groupe, il va falloir apprendre ce qu’est une zone de netteté et comment agir sur elle.

Photo de groupe

C’est elle qui définit ce qui sera net et ce qui ne le sera pas sur la photo. Tout ce qui se trouve dans cette zone de netteté est net, et tout ce qui ne l’est pas est flou. 

Et ce sont justement VOS CHOIX qui impactent directement cette zone de netteté.
Elle se matérialise autour de l’endroit où a été faite la mise au point comme vous le voyez sur ce schéma dessiné avec mon coup de crayon légendaire. 😁

Elle se répartit :

  • de ⅓ devant l’endroit de la mise au point
  • et de ⅔ derrière

En pratique, qu’est-ce que ça signifie ?

Et bien que la zone de netteté est bien plus importante derrière l’endroit de la mise au point que devant.
C’est donc derrière l’endroit où vous aurez fait la mise au point que vous devez avoir le maximum de personnes. Pour ça, il faut réaliser votre mise au point sur la personne la plus proche de vous.

Un cas concret pour comprendre

Photo de famille

Prenons le cas de cette photo de famille. À votre avis, où ai-je fait la mise au point ?
🤔
🤔
🤔
🤔
🤔
🤔
Vous avez trouvé ? 

Et bien, sur le petit frère qui se trouve au premier plan, donc le plus proche de moi. De cette manière, je m’assure que toute sa petite famille se trouve bien dans la partie de la zone de netteté la plus grande. 😉

2- Une trop grande ouverture du diaphragme

Mais connaître la répartition de la zone de netteté n’est pas suffisant pour vous garantir de réussir vos photos de famille.
La taille de celle-ci est également un élément primordial.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que si la zone de netteté n’est que de quelques centimètres (ce qui est possible dans certains cas), vous aurez beau faire la mise au point sur la personne la plus proche de vous, la zone de netteté ne sera jamais assez grande pour y inclure tout le monde.

Comment agir sur cette zone de netteté ?

Il existe trois paramètres permettant d’agir directement sur la profondeur de champ et donc sur la taille de la zone de netteté.
Le premier qu’on va aborder et que vous connaissez certainement, c’est l’ouverture du diaphragme.

Comme je l’ai déjà expliqué dans d’autres articles, l’ouverture permet de contrôler la quantité de lumière utilisée pour exposer une photo, mais pas seulement.
Elle permet également d’agir sur la profondeur de champ pour notamment réaliser de magnifiques flous d’arrière-plan sur vos portraits de famille.

Et pour ça, il existe une règle toute simple :

  • Plus l’ouverture est grande (f/1.8 par exemple), plus la profondeur de champ est faible. Et donc la zone de netteté petite !
  • Plus l’ouverture est petite (f/11 par exemple), plus la profondeur de champ est grande. Et donc la zone de netteté également !

Et je peux vous assurer que prendre une photo à f/1.8, vous garantira d’avoir une faible voir très faible profondeur de champ (seulement quelques centimètres). 

Donc, dans notre cas d’une photo de groupe, il sera important de choisir une ouverture plus petite pour garantir une profondeur de champ suffisante permettant d’inclure tout le monde dans cette fameuse zone de netteté.

Bien sûr, qui dit ouverture plus petite, dit en contrepartie moins de lumière pour exposer la photo.Il faudra donc compenser cette perte de lumière avec les autres paramètres du triangle d’exposition (la vitesse d’obturation et la sensibilité Iso).

Deux paramètres trop souvent négligés !

Mais l’ouverture n’est pas le seul paramètre à pouvoir agir sur la profondeur de champ, sinon, ce serait trop simple !!! 😉

La focale de votre objectif (35, 50, 85, 105 mm…) et la proximité avec le sujet photographié impactent également plus ou moins fortement la profondeur de champ.
Trop souvent, on pense qu’ils ne servent qu’à affiner le cadrage et la composition, mais non !!!

Photo de groupe

Zoomer/Dézoomer avec votre objectif ou vous rapprocher/éloigner physiquement (avec vos petites jambes) de votre sujet revient exactement au même.

  • Plus vous zoomez ou plus vous vous rapprochez physiquement et plus la profondeur de champ sera réduite.
  • Inversement, plus vous dézoomez ou plus vous vous éloignez physiquement et plus la profondeur de champ sera grande.

Donc ayez toujours en tête que le zoom/dézoom ou le déplacement physique vous permettent de régler votre cadrage, mais également de réduire ou augmenter la zone de netteté.

3- Malgré tout ça, la photo de famille reste floue !!!

Et bien, c’est sans aucun doute que votre vitesse d’obturation n’est pas la bonne. Elle est certainement trop lente par rapport aux mouvements des personnes photographiées. Il faut donc l’augmenter pour réussir à figer leurs mouvements et ainsi supprimer ce qu’on appelle le flou de mouvement.

Il est également possible que la vitesse soit tellement lente que ce sont vos propres mouvements qui viennent entacher la netteté de votre photo. C’est ce qu’on appelle le flou de bougé.
Ce dernier est assez simple à corriger si, bien entendu, on connaît la règle permettant de l’éviter. Ce qui sera votre cas dans quelques secondes… 😁

Il faut éviter d’utiliser une vitesse inférieure à 1/focale. Pour vous donner un exemple concret. Si vous utiliser un objectif 50mm, la vitesse d’obturation ne devra pas descendre en dessous de 1/50s.
Il est tout de même possible de déroger à cette règle si vous fixez votre appareil photo à un trépied ou que vous le posiez sur un support quelconque. Utiliser une bonne position de son corps et de ses bras permet également de gagner en stabilité pour des photos prises appareil en main.

Une Astuce Bonus !!!

En lisant cet article, vous comprenez maintenant qu’en plus de devoir faire la mise au point au bon endroit, il va falloir également gérer la taille de la zone de netteté pour réussir une belle photo de groupe.
Vous connaissez maintenant les 3 paramètres permettant d’agir sur la profondeur de champ. Mais il est tout à fait possible que ce soit encore flou pour vous (ooohhh quel jeu de mots). 😁😊

Et bien, j’ai une petite astuce tout droit sortie de mon chapeau. Ou plutôt une application mobile…
Elle vous permettra de simuler une profondeur de champ en fonction des 3 paramètres que nous avons vu dans cet article. Et pour tout savoir sur cette application, j’ai même écrit un article qui lui est dédié.

profondeur de champ

Vous y trouverez toutes les informations pour l’utiliser et surtout mon conseil pour en tirer le maximum de bénéfices possibles.
C’est top comme conclusion d’article, sans même le faire exprès. Non, je plaisante, tout est calculé… 😊😊😊

➡️ Profondeur de champ – Une application mobile à votre rescousse !

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés pour ne plus rater vos photos de groupe et de famille. En tous cas, vous saurez sur quoi agir pour faire face à n’importe quelle situation ! 😉

Partager l'article :
  •  
  • 12
  •  
  •  
  • 12
    Partages

Cet article a 4 commentaires

  1. Un gros merci pour toutes tes explications, c est vraiment très utile pour moi

    1. Parfait, je suis content que mon article ait pu t’aider. 😉

  2. oh, il y a même des applis pour photographes ! je ne l’avais pas imaginé… MERCI pour cet article très intéressant et le rappel judicieux de l’impact zoom / profondeur de champ à ne pas négliger.

    1. Oui, cette application est vraiment géniale je trouve. 😉
      Merci et ravi que l’article t’ait plu.😊

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants