Le portrait sans visage – 4 raisons de l’utiliser

Lorsqu’on se lance dans la photo de portrait et plus encore dans la photo d’enfant, on pense immédiatement au regard, au sourire et à toutes les émotions qu’on peut lire sur le visage d’un enfant. Ce sont des émotions vraies, des expressions d’un naturel saisissant.
Mais il existe une autre approche, une autre démarche pour faire passer des émotions, pour surprendre le spectateur et pour diversifier vos photos – Le portrait sans visage !

Cet article peut vous intéresser – L’émotion par la photo de détails

C’est pourquoi je voulais absolument vous en parler et vous donner les 4 raisons qui pour moi rendent indispensable l’utilisation du portrait sans visage.

portrait sans visage

1 – Photographier sous un autre regard !

Lorsqu’on se lance dans le portrait sans visage, on est un peu perdu comme désarçonné par le manque de repères. On ne sait plus ce qui est important et ce qui ne l’est pas, ce qui doit être mis en valeur ou pas.

Lorsqu’on incorpore un visage dans une image, on sait que la mise au point doit être faite sur les yeux du sujet parce que naturellement, l’œil humain est attiré par ce qui lui ressemble.

Bien entendu, il y a quelques exceptions répondant à un rendu artistique bien particulier, comme le montre la photo ci-dessous.

portrait sans visage

Mais dans la grande majorité des cas, c’est le regard qui est mis en valeur lorsqu’on fait de la photo de portrait. C’est d’autant plus vrai pour des portraits d’enfants parce que leur visage permet de véhiculer des émotions tellement fortes et diversifiées.

Faire du portrait sans visage est un exercice délicat parce que vous n’avez plus ce repère pour vous guider dans votre composition, votre cadrage, et même vos choix techniques (comme la profondeur de champ par exemple). Le spectateur n’a également plus ce repère visuel et émotionnel. C’est pourquoi, il faut lui donner des éléments pour qu’il puisse lire et comprendre votre image.

C’est vraiment ce qui rend très intéressant et passionnant cet exercice. C’est en composant et en cadrant différemment vos portraits d’enfants que vous réussirez à véhiculer des émotions différentes chez le spectateur.

Peu importe que vous soyez débutant, amateur ou pro, peu importe que ce soit pour vos photos personnelles ou pour vos clients, c’est la diversité qui rendra vos photos attractives et intéressantes. C’est cette recherche d’originalité dans les prises de vues qui fera de vous un(e) meilleur(e) photographe.

2 – Surprendre le spectateur par la composition

Comme je l’ai dit juste avant, pour beaucoup de monde, le portrait est assimilé à un visage, un regard, une expression de joie, de peur, de tristesse, une complicité… Ne pas inclure de visages dans certains portraits est déjà une volonté forte de surprendre le spectateur, de le désorienter, de l’inviter à avoir un regard différent sur vos photos.

portrait sans visage

Et pour ça, il va falloir analyser la scène que vous souhaitez photographier, comprendre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Pour caricaturer un peu, inclure un visage dans un portrait d’enfant suffit déjà largement à combler l’œil du spectateur. Il comprend facilement l’émotion ou le sentiment qu’à voulu faire passer le photographe.

Pour un portrait sans visage, c’est beaucoup plus subtile.

Il faut lui donner des éléments, de la matière, de la couleur, des contrastes, un cadre, un contexte… pour qu’il puisse réussir à la lire et s’imaginer ce que le photographe a bien voulu exprimer au travers de cette image.

C’est pourquoi s’essayer au portrait sans visage, c’est être minutieux(se) dans sa composition, dans son cadrage, dans sa profondeur de champ, dans la lumière utilisée.
C’est décider de ce qui doit apparaître dans le cadre, de ce qui sert l’image et supprimer tous les éléments qui pourraient perdre le spectateur.

Un premier portrait sans visage

Prenons une de mes photos que certains d’entre vous ont sans doute déjà aperçu sur les réseaux sociaux.

portrait sans visage

Sur cette image, j’aurais pu prendre son expression du visage en train très certainement de crier “là, là, là… Passe le ballon, je suis tout seul. Vite, Vite !!!”.

Mais avec le recul, était-ce vraiment nécessaire ?
La position de son bras et le fait qu’on aperçoive le gardien dégager le ballon nous laisse très bien imaginer ce qu’est en train de faire et crier ce petit numéro 7.

Alors pourquoi montrer ce qui est prévisible. J’ai préféré shooter par l’arrière pour ajouter un contexte, une mise en scène à mon portrait.
Grâce à sa main levée, on comprend rapidement qu’il demande le ballon et notre regard plonge ensuite dans la photo (on regarde ce qu’il regarde finalement) pour tomber sur le gardien.

L’œil humain est attiré par ce qui le plus net donc c’est grâce à cette faible profondeur de champ que j’ai pu donner un sens de lecture à cette scène. Grâce à la mise au point effectuée sur le petit numéro 7, je guide le regard du spectateur sur lui qui ensuite suivra l’action pour tomber sur le gardien en arrière-plan.

Le gardien n’est pas le sujet principal, mais il est absolument indispensable dans la narration de l’image. C’est un élément très important de ma composition puisqu’il me permet de donner un contexte à l’image.

3 – C’est l’intention qui anime un portrait sans visage

Et vous ne pourrez pas y échapper. C’est votre intention de photographe qui guidera vos choix techniques et votre composition. Dans un portrait avec visage, rien que le sourire ou même le rire aux éclats d’un enfant suffit à faire passer une belle émotion chez le spectateur.

Attention, je ne suis pas en train de dire que c’est simple à réaliser.
Bien évidemment que non. Il y a des composantes techniques et des rendu artistique qui permettent de sublimer un portrait. Je dis simplement que c’est plus simple de générer une émotion chez le spectateur avec un visage d’enfant.

portrait sans visage

Pour un portrait sans visage, la photo peut rapidement devenir banale voir sans intérêt même si elle est techniquement irréprochable.

Vous serez d’accord avec moi pour dire que si je n’avais pas inclus le gardien en arrière-plan sur la photo de tout à l’heure, elle n’aurait pas vraiment eu le même intérêt. J’aurais perdu le contexte et la narration de l’image.
C’est la raison pour laquelle je parle d’intention du photographe. D’ailleurs la plupart du temps, pour vos portraits sans visage, vous aurez une idée bien précise en tête et vous attendrez patiemment le moment opportun pour réussir cette image.

Pour être tout à fait franc, c’est exactement ce qui m’est arrivé pour réaliser cette photo de mon fils (oui, c’est mon fils) en train de demander le ballon. J’ai eu l’idée de cette photo quelques semaines avant de pouvoir la prendre. Je l’ai accompagné à tous les matchs le samedi et il m’a fallu 3 samedi pour obtenir celle que je recherchais ou en tout cas celle qui se rapprochait le plus de mon idée de départ.

4 – Suggérer une histoire dans un portrait sans visage

Et c’est sans aucun doute une des choses les plus intéressantes à explorer dans cette approche de la photo de portrait – Réussir à conter une histoire avec une simple image.

— Confucius —
“Une image vaut que mille mots.”

portrait sans visage

Si je prends l’exemple de cette petite fille (la mienne en l’occurrence) en pleine lecture. J’aurais pu inclure son visage pour montrer l’extrême concentration dont elle faisait preuve à la lecture de son livre. Mais, le contexte que j’apporte avec ce cadrage est bien plus fort, je trouve.

J’ai volontairement utilisé la lumière naturelle venant de la fenêtre pour renforcer ce côté intimiste. C’est pour ça également que j’ai gardé ce côté sombre au premier plan que j’aurais pu très facilement corriger en post-traitement. Je voulais créer ce sentiment d’intimité.
Le cadrage au ras du sol permet également de rentrer dans son monde, dans son univers, d’avoir la sensation de l’observer, d’être avec elle dans la pièce.

L’œil du spectateur n’est absolument pas guidé vers un regard. Il se balade sur chaque élément de l’image en reconstituant une histoire.

“Tiens le carton laisse penser qu’elle redécouvre de vieux livres stockés au fond d’un placard… Tous les livres rangés contre le mur peuvent amener à penser qu’elle a déjà vidé pas mal de cartons… Le ballon et les quelques jouets laissent imaginer ce qu’elle faisait juste avant de commencer…”.

C’est une interprétation parmi tant d’autres. Et je suis certains que vous aviez la votre avant même de lire ces quelques lignes. 😉

N’hésitez pas à explorer le portrait sans visage

Cette approche photographique du portrait vous permettra d’inclure un contexte, d’amener le spectateur à une lecture différente de vos images, de le surprendre, de faire travailler son imaginaire, de diversifier vos photos, de les rendre attractives.

Oui, parfois, il faut faire preuve de patience pour obtenir l’image souhaitée parce que le contexte n’est pas bon ou même que vous, en tant que photographe, vous n’avez pas réussi à vous exprimer. Peu importe. La photo n’est pas et ne sera jamais quelque chose de prévisible ou chaque composante peut être anticipées et calculées à l’avance. Surtout en portrait d’enfant.

Il y a tellement d’éléments qui peuvent influencer une image que c’est très compliqué de savoir ce qui va se passer. Mais c’est aussi ce qui fait tout l’intérêt et le charme de la photo.

Et vous, est-ce que vous vous êtes déjà essayé au portrait sans visage ? Quelles ont étés vos difficultés et vos réussites ? Venez nous le partager en commentaire juste en dessous.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Photographier des enfants - Un conseil très important: Montrez votre Joie ! (39/52)

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 7
  •  
  •  
  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants