Ne pas systématiquement cadrer large en photo !

Avec cette vidéo, je lance une toute nouvelle série de vidéo sur ma chaîne YouTube.
Cette série tournera essentiellement autour des mauvaises habitudes qui ont la vie dure en photo. Des habitudes qui vous rendent moins efficaces et qui peuvent même bloquer votre progression photographique.

Et pour cette première vidéo, je vais vous parler de Cadrage et Composition !!!
Mais plus particulièrement de l’importance de ne pas systématiquement cadrer large l’ensemble de vos photos.

C’est un choix qu’il ne faut pas prendre à la légère et ce dès la prise de vue parce qu’il a un impact fort sur la composition de vos photos, mais aussi sur leur qualité. Surtout en cas d’impression… 😉

Lien direct vers ma chaîne Youtube Apprendre la photo d’enfant.
N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour ne rater aucune de mes prochaines vidéos. 😉

ne pas systématiquement cadrer large

Transcription texte

Présentation du concept de cette série de vidéos

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de la chaîne YouTube Apprendre la photo d’enfant.

Alors aujourd’hui, je suis vraiment ravi de vous retrouver parce qu’avec cette vidéo, je vais lancer une série de courtes vidéos et je ne dis pas court pour rien. Je veux que le format de ces vidéos soit court.

Je vais vous partager dans les semaines à venir des vidéos dans lesquelles je vais revenir sur une mauvaise habitude, une mauvaise pratique qu’on peut avoir lors de notre pratique photo. Elles ont vraiment la vie dure et certaines d’entre elles peuvent vous empêcher d’être soit plus efficace, soit de véritablement progresser en photo.

Donc voilà un peu le concept de cette série de vidéos. Je traiterais une mauvaise habitude par vidéo pour justement garder ce format court. 
Et aujourd’hui comme vous l’avez vu dans le titre, on va commencer par le cadrage et la composent composition 

Portrait de famille - La Photographie LifeStyle

Le Cadrage et la Composition en photo

Je vais vous expliquer les erreurs qu’on peut faire lorsqu’on débute en photo. C’est cette fâcheuse à cadrer systématiquement large.

Je le sais, pour être passé par là aussi, quand on débute, on a envie de tout montrer sur une photo. On a envie de ne rien rater donc on a naturellement tendance à cadrer le large et se dire “je cadre large dès la prise de vue comme ça, je suis sûr de tout avoir dans mon cadre et puis au pire des cas, je recadrerais tranquillement sur mon pc.“.

C’est une mauvaise habitude. C’est quelque chose qu’il faut complètement changer si vous sentez que vous versez dans cette facilité, mais on va voir dans cette vidéo que c’est loin d’être si facile que ça.

Pourquoi ? 

Tout simplement parce que plus vous cadrez large, plus la composition et le cadrage vont être difficiles à gérer. Tout simplement parce que plus vous cadrez large plus vous allez intégrer d’éléments à votre photo et plus il va être difficile de garder une certaine cohérence et d’harmoniser tous ces éléments qu’il peut y avoir dans votre cadrage. 

À vouloir trop en mettre, vous risquez à l’inverse de perturber la lecture de votre image… Une poubelle qui serait en arrière-plan et qui n’aurait rien à y faire, des personnes dans le fond de l’image qui n’apportent absolument rien à la photo et que vous auriez pu éliminer dès la prise de vue.

Donc gardez bien en tête que cadrer large peut être bien dans certaines situations pour apporter notamment un contexte à la photo, mais attention à ne pas verser dans ce qui pourrait paraître une facilité lorsqu’on débute en photo, alors que c’est loin d’être le cas. 

Nous allons voir dans cette vidéo que ce n’est pas forcément judicieux et ce n’est pas souvent le meilleur choix à faire.

L’autre impact très important que cette mauvaise habitude va avoir sur votre pratique photo, c’est que c’est le meilleur moyen pour ne pas réussir à progresser en termes de cadrage et de composition.

Vous le savez, je le répète sur mon blog, sur ma chaîne YouTube, mais aussi dans toute ma formation photo Maîtriser la Photo d’Enfant, je vous conseille de prendre du temps pour apprendre et maîtriser la technique de base. 

C’est ce qui vous permettra de maîtriser votre appareil photo.

Ouverture du diaphragme

Ensuite, il faudra s’aventurer dans ce qui fait vraiment la photo – Le cadrage et la composition !
Vous apprendrez à vous placer par rapport à votre sujet et avoir cette mauvaise habitude de cadrer systématiquement large, va vous empêcher de véritablement progresser en photo.

Le but est vraiment de casser cette habitude pour vous pousser à vous rapprocher de votre sujet, tourner autour de lui, vous mettre en contrebas ou plutôt en hauteur, réaliser des cadrages serrés, des compositions tronquées… Si vous ne faites pas cet effort-là, vous ne découvrirez pas de nouvelles manières de mettre en valeur un sujet.

Alors, oui, vous allez avoir des ratés, mais ce n’est pas du tout un souci. Bien au contraire. C’est par l’erreur qu’on apprend.

Il y aura des choses qui ne vous plairont pas, mais peu importe. Vous essaierez des cadrages et des compositions qui ne fonctionneront peut-être pas pour vous, mais vous allez aussi trouver des façons de mettre en valeur un sujet qui fonctionnent. 

C’est en essayant, en faisant l’effort de bouger par rapport à votre sujet que vous allez trouver l’inspiration. Ce n’est pas le tout de savoir qu’il y a tel cadrage, telle composition qui existe. Il faut les pratiquer sur vos propres photos pour se rendre compte de ce qui peut fonctionner pour vous, de ce que vous pouvez apporter d’original à vos photos d’enfant et de famille.

Gagner du temps en post-traitement

L’autre point qui est également important, c’est que ça va vous faire gagner un temps considérable en post-traitement à recadrer toutes vos photos. Alors, bien évidemment, si vous n’avez fait que 10 ou 15 photos, le recadrage ne vous prendra pas un temps considérable. 

Mais imaginez si vous devez le faire sur 100, 200, 300 ou 400 photos. Ça devient totalement ingérable.

Si, par contre, vous faîtes l’effort dès la prise de vue de vous rapprocher d’un cadrage et d’une composition presque parfaite, vous aurez simplement à ajuster le cadrage en post-traitement voir même à ne rien faire du tout. 

Et croyez-moi que réussir un joli cadrage et une belle composition dès la prise de vue va flatter votre ego de photographe.
Voir afficher de belles photos sur l’écran de l’appareil photo est toujours une très grande satisfaction.

C’est tellement plus gratifiant que de se dire “ohh la photo n’est pas top, mais j’arriverais à faire quelque chose en post-traitement.
J’y reviendrai dans une autre vidéo, mais faite l’effort de prendre un maximum de bons choix dès la prise de vue.

La première raison, c’est que ça va vous faire gagner un temps considérable en post-traitement.

Et la deuxième, c’est le bien fou que ça fait de voir apparaître de belles photos directement sur l’écran de votre appareil photo. 

Ne pas systématiquement cadrer large

Garder une qualité d’image optimale

Et on va terminer par le dernier point qui est aussi extrêmement important et qui est pourtant trop souvent oublié.  

Si vous souhaitez imprimer vos photos, que ce soit immédiatement ou quelques années après, il faut faire un maximum de bons choix dès le début pour vous permettre de faire ce que vous voulez de vos photos. 

Si vous faites des photos maintenant et que vous souhaitez les imprimer dans un ou deux ans pour faire un cadeau à un de vos proches, c’est important que vos photos soient de la meilleure qualité possible. 

Lire l’article – Format et Ratio d’aspect : Préparez vos photos à l’impression !

Et, pour ça, il y a une règle de base qu’on oublie ou qu’on ne connaît pas, c’est que plus vous recadrez vos photos, plus vous perdez en qualité.  Et donc plus la taille des agrandissements que vous pourrez faire à l’impression sera petite. 

Donc si vous avez la mauvaise habitude de cadrer systématiquement large parce que vous savez qu’il est possible de recadrer en post-traitement, sachez que ce choix aura un impact fort sur la qualité d’image et donc la qualité d’impression que vous pourrez obtenir.

Bien sûr, si vous faites des impressions en petit format (10x15cm par exemple), même avec un fort au cadrage, vous allez quand même garder une certaine qualité d’impressions. On est sur du petit format. 

Par contre, si vous vous rapprochez du format A4, c’est là que les choses peuvent se compliquer si vous n’avez pas fait suffisamment attention au moment du recadrage. 

Comment ça se passe ? 

Vous avez le paramètre que tous les constructeurs mettent en avant quand ils sortent un appareil photo, c’est le nombre de millions de pixels : 20Mpx, 24Mpx… 

C’est en fait tout simplement la résolution de votre photo. C’est le nombre de pixels qui composent votre photo à la sortie de votre appareil. Et c’est ce qui vous permet de savoir quel agrandissement vous pouvez faire sans trop perdre en qualité d’image et en qualité d’impression.

Votre appareil prend des photos avec la même résolution (24 Mpx par exemple), mais plus vous recadrez vos photos, plus cette résolution baissera. Et donc plus vous diminuerez vos possibilités d’obtenir des agrandissements de qualité. 

Donc, c’est en ça aussi qu’il faut casser cette mauvaise habitude de cadrer systématiquement large. 

Cadrer au plus proche de ce que vous souhaitez dès la prise de vue, c’est simplement faire le choix de garder la possibilité de faire ce que vous voulez de vos photos. 

Et même si vous avez besoin de faire un léger recadrage, ce ne sera pas dramatique pour vos impressions. C’est surtout en cas de fort recadrage que la déception risque de pointer le bout de son nez ! 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, à venir échanger avec moi. N’hésitez pas également à vous abonner à la chaîne, c’est important. Ça me permet de faire grandir la chaîne, de la faire connaître un petit peu plus sur YouTube.

Et moi, je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo !!!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.