Format et ratio d’aspect – Préparer au mieux ses impressions photos !

Comme vous le savez très certainement, les appareils photo, que ce soient des compacts, bridges, hybrides, reflex ou même smartphones, ne possèdent pas tous la même taille de capteur.
Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que cette différence impacte directement le ratio d’aspect de vos photos. Et donc le format de vos tirages papiers. 

Je suis même prêt à parier que vous vous êtes déjà retrouvé dans le cas d’une photo tronquée une fois imprimée. Vous avez mis un temps fou à la préparer, à soigner les couleurs, l’exposition et le cadrage, mais une fois le tirage reçu, les pieds sont coupés, il manque un bout de main, le haut de la tête a disparu… 😡

Pour anticiper ces très mauvaises surprises, nous allons voir ensemble quels sont ces formats, comment les modifier sur Lightroom et surtout comment préparer au mieux vos impressions photo.

Et en bonus, j’ai une astuce imparable pour définir la taille optimale de vos impressions photos. 😁

 

Le format/ratio d’aspect, qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement le rapport hauteur/largeur de votre photo déterminé directement par la taille du capteur de votre boîtier.

Le format 3/2

C’est le ratio utilisé par les reflex plein format (ou full frame), APS-C, et de plus en plus d’hybrides.

Le rapport hauteur/largeur est de 1,5. C’est-à-dire que le côté le plus large de la photo est 1,5 fois plus grand que le côté le plus court.

Le format 4/3

Ce format est lui utilisé dans la plupart des appareils compacts, bridges et certains hybrides. Il offre un rapport hauteur/largeur de 1,33.

Ces 2 formats sont fixés par nos appareils et plus particulièrement par la taille des capteurs photos. Mais il existe bien d’autres formats non plus dictés par un aspect purement matériel, mais plutôt par une recherche et une vision artistique.

 

Les formats d’image artistique

Il en existe un grand nombre, mais je vais vous parler de ceux que j’utilise le plus dans la photo de portrait.

Le format 16/9

ratio d'aspect - 16/9

C’est le format standard en vidéo et sur nos télévisions. C’est notamment le ratio d’aspect idéal si vous souhaitez réaliser un diaporama pour le visionner sur le TV.

Le format 1/1

ratio d'aspect - 1/1

C’est le ratio d’aspect “carré” très utilisé dans la photo de portrait pour un rendu centré sur le sujet uniquement.

Les formats 3/2 et 4/3

photographier à grande ouverture

Et oui ! Ce sont aussi des ratios pouvant servir une démarche artistique. Ils sont définis par le capteur photo des appareils, mais ce n’est pas par hasard. 😉

Si vous shootez au format 3/2, il est toujours possible de lui préférer le format 4/3 au moment du post-traitement.

Le format d’image 3/2 est polyvalent parce qu’il est utilisable dans pas mal de situations très différentes (paysage, portrait, architecture, culinaire…).
Le format 4/3 est lui un peu plus “court” que le 3/2 ce qui permet, dans certains contextes, de gagner en cohérence dans l’image. Tout est une question d’équilibre dans vos compositions.

Le format libre

C’est un cas un peu particulier que je souhaitais aborder ici. Lightroom et d’autres logiciels de retouche permettent de recadrer ses photos sans aucune restriction de ratio. C’est-à-dire que vous pouvez utiliser un rapport hauteur/largeur ne respectant aucun ratio d’aspect dit “classique”.

Personnellement, je vous déconseille d’utiliser cette solution et pour deux très bonnes raisons :

  • la première étant que les formats d’images que je vous ai présentés plus haut offrent des proportions équilibrées et harmonieuses qui servent vos compositions. Rien n’est moins sûr pour celui que vous venez de créer à la volée.
  • la deuxième étant que vous aurez beaucoup de mal à imprimer votre photo en plein format. Les ratios d’aspect sont justement là pour avoir une cohérence de bout en bout. Si vous faites un recadrage farfelue, vous aurez du mal à trouver le bon format au moment d’imprimer vos photos. 😢

Comment les utiliser ?

En des termes très simples, ces formats ne correspondent pas à la totalité de la photo que votre appareil peut prendre. Ce sont en réalité des recadrages à l’intérieur de la photo originale prise par votre appareil (ratio 3/2 ou 4/3). Et pour utiliser ces fameux formats d’image artistique, vous avez deux solutions.

La plus connue est de réaliser un recadrage en post-traitement. Un logiciel comme Lightroom vous propose plusieurs ratios prédéfinis pour le faire très simplement grâce à l’outil Recadrage que je présente en détail dans cette vidéo :

L’autre solution consiste à configurer le ratio d’aspect directement dans les menus de votre appareil photo (cherchez ratio d’aspect ou rapport d’image dans la documentation). 

menu de choix du ratio sur canon 6D

Certains appareils numériques permettent de prendre une photo au format carré, 16/9 ou encore 4/3 (ou 3/2) dès la prise de vue.  En réalité, votre appareil ne prend pas une photo au format carré, mais vous permet plutôt d’en visualiser le résultat sur l’écran.
C’est un avantage déterminant sur le terrain.

Le cadrage ayant une grande influence sur la composition d’une photo, il est souvent plus simple de composer en ayant son rendu final plutôt que d’imaginer ce que pourrait être la photo au format carré par exemple.

Petite précision pratique, sur les reflex, cette fonctionnalité n’est disponible qu’en prise de vue par l’écran et non avec le réticule de visée !!!

ratio d'aspect 16/9 - Canon 6D

ratio d'aspect 1/1 - Canon 6D

Comme vous le voyez sur les illustrations ci-dessus, en configurant le ratio d’aspect de mon appareil sur un format carré (ou 16/9), je visualise ma composition au format 1/1 directement sur l’écran. Ensuite, il a pris la photo au format 3/2, mais il m’affiche les repères correspondant au format carré. Ce qui me permet d’avoir une vision plus précise de ma composition.

Et puis, c’est simplement un guide lors de la prise de vue. La photo finale prise par votre appareil sera quoi qu’il arrive au format 3/2 ou 4/3. Donc vous pourrez toujours changer d’avis au post-traitement.

⚠️ Attention, c’est seulement dans le cas ou vous shootez en Raw, mais normalement ça devrait être le cas… Enfin je l’espère !!! 🤔
Si ça ne l’est pas, allez simplement lire cet article vite, très très vite : 😉

Format Raw ou Jpeg, lequel choisir ?

Parce que si vous shootez exclusivement en Jpeg, la photo sera réellement prise au ratio d’aspect sélectionné dans le menu de votre appareil. Dans mon exemple, la photo serait au format carré avec l’impossibilité de revenir en arrière en post-traitement.

 

Modifier le ratio d’aspect depuis Lightroom

Il suffit simplement d’aller dans l’onglet “Développement” et de sélectionner l’outil “Recadrage”. Dans la section “Aspect”, il faut cliquer sur “original” pour voir apparaître un menu de sélection du ratio, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

ratio d'aspect lightroom

Ici, Lightroom vous donne plusieurs choix dont certains sont inutiles à mon sens.
Je vous conseille d’utiliser les ratios 1×1 (format carré), 2×3 / 4×6 (rapport hauteur/longueur de 1,5), 4×3 (rapport 1,33) et le 16/9. Le ratio “original” étant celui correspondant à la taille de votre capteur, c’est pour cette raison qu’il est sélectionné par défaut.

Vous ne devriez pas avoir besoin de plus et vous serez certains de trouver des formats de tirages photos compatibles chez n’importe quel imprimeur. 😉

 

Quelle taille d’impression utiliser ?

Alors maintenant que nous avons une idée bien plus précise du format d’image/ratio d’aspect de nos photos, il est tant d’aborder le sujet de l’impression photo.

Et pour ça, il est impératif de prendre en compte deux paramètres :

  • le format d’image ou ratio d’aspect (que nous venons de voir)
  • et la définition/résolution de vos photos

Par rapport au ratio d’aspect

Comme je l’ai dit rapidement tout à l’heure, le format impactera directement vos tirages papiers. 

Le ratio d’aspect 3/2 permet des impressions aux formats : 10×15 cm, 13×18 cm, 15×21 cm, 20×30 cm, 30×45 cm…

Le 4/3 lui permet les formats : 10x13cm, 13x17cm, 20x27cm, 30x40cm…

Ces tailles correspondent à une impression sur la totalité du papier photo et sans perte d’une partie de l’image. Pour gérer ce ratio d’aspect avant impression, vous avez deux possibilités :

  1. configurer le ratio directement depuis votre logiciel de retouche photo pour pouvoir l’imprimer facilement en choisissant le même format chez votre imprimeur.
    C’est ce que je vous conseille vivement de faire.

  2. ou vous gardez le format lié à votre capteur (3/2 ou 4/3) et le recadrage sera géré par votre imprimeur si vous choisissez un format incompatible.
    Par exemple, si vous souhaitez imprimer la photo en 16/9, elle sera soit coupée en haut et bas, soit imprimée sans coupe, mais avec des bords blanc en haut et en bas.

Personnellement, je préfère contrôler le rendu de mes photos jusqu’au bout. Vous éviterez les mauvaises surprises dont je vous ai parlé au tout début. 😉

Alors, oui, je sais que maintenant la plupart des imprimeurs sur le web proposent un logiciel intégré à leurs sites permettant de vérifier le rendu avant impression. D’accord, je suis ok avec ça !!!

Mais imaginez que vous ayez 100 photos à imprimer. Je pense que vous perdrez moins de temps à le faire depuis un logiciel dédié que par le biais de ces plateformes pas toujours très ergonomiques. 😁

Par rapport à la définition/résolution de votre photo

C’est le paramètre le plus important à prendre en compte si vous voulez réaliser de belles impressions photo. Mais d’abords, quelques petites notions de base, mais importantes :

La définition d’une image est le nombre de pixels de votre photo en hauteur et en largeur (ex : 4463 x 2975 px).
La taille est celle de la photo imprimée, donc des dimensions une fois imprimée sur le papier (ex : 10×15 cm).
La résolution est elle un peu plus complexe, mais extrêmement importante. C’est le rapport entre la définition et la taille.

En photographie, il s’agit du nombre de pixels par unité de surface. Elle est exprimée en dpi (dot per inch en anglais, donc point par pouce en français 😉). Sachant qu’un pouce fait 2,54cm (ça va nous service juste après).

La résolution optimale pour une impression de qualité est de 300 dpi correspondant à une résolution universelle des imprimantes. C’est aussi la résolution maximum perceptible par l’oeil humain. Donc la pousser plus loin n’a pas vraiment d’intérêt.

Sur le web et sur nos écrans, la résolution utilisée est de 72 dpi. Elle est parfaite pour les photos destinées à être postées sur les réseaux sociaux par exemple.

Maintenant, regardons ensemble comment utiliser cette résolution en dpi pour définir la taille d’impression optimale pour une photo.

Une astuce imparable pour définir la taille d’impression optimale

Pour l’exemple, je vais utiliser Photoshop, mais vous pourrez trouver d’autres logiciels pour faire la même chose.

Pour obtenir la taille optimale de votre impression, il faut aller dans le menu “Image/Taille d’image”, décocher l’option “Rééchantillonnage” puis entrer 300 dpi comme résolution.

Les dimensions en largeur et hauteur qui s’afficheront seront celle de la taille idéale de votre image. 

Résolution dans Photoshop

Ici, ma photo est à une résolution de 300 dpi avec une définition de 5035 x 3357 px. Donc à 300 dpi, je pourrais imprimer cette photo de façon optimale au format maximum de 42,63 cm x 28,42 cm.

Bien sûr, il est tout à fait possible de l’imprimer à un format plus petit (“qui peut le plus, peu le moins“) voir plus grand, mais sans pousser à l’extrême au risque de perdre en qualité (effet de flou à l’impression).

Le calcul fait automatiquement par le logiciel est le suivant : (définition de l’image/résolution) x 2,54 cm = taille de l’image ; (5035/300) x 2,54 = 42,63 cm et (3357/300) x 2,54 = 28,42 cm.

Et le rééchantillonnage alors ?

Dans le cas où vous souhaitez imprimer une photo dans une taille supérieure à celle recommandée tout en gardant une résolution à 300 dpi, vous devrez réaliser un rééchantillonnage.

Cette fonction consiste à ajouter de nouveaux pixels à l’image ce qui aura pour but d’augmenter la définition de la photo. La contrepartie est que ce rajout de nouveaux points qui n’existaient pas avant, impactera plus ou moins fortement le piqué de la photo. Donc sa qualité !
Mais étant donné qu’un agrandissement type “Poster” est destiné à être regardé d’un peu plus loin qu’un tirage papier standard, cette perte de qualité dans les détails sera légèrement atténuée.

Pour ça, il faut cocher l’option “Rééchantillonnage” et renseigner les dimensions hauteur/largeur souhaitées tout en gardant une résolution à 300 dpi.

rééchantillonnage dans Photoshop

Ici, le calcul est légèrement différent : (taille de l’image/2,54) x résolution = définitionCe qui donne (70/2,54) x 300 = 8268 px et (46,67/2,54) x 300 = 5512 px.

Donc, après rééchantillonnage et augmentation de la hauteur/largeur, la même photo en 300 dpi compte maintenant beaucoup plus de pixels (8268 x 5512 px).

Voilà pourquoi, plus la définition de votre capteur est importante (au delà de 20 Mpx), plus vous pourrez faire de grands tirages photos de très bonnes qualités.

 

Pour finir sur le format et ratio d’aspect

Dans cet article, je voulais vous donner le maximum d’informations pour réussir vos prochaines impressions photos que ce soit le format utilisé ou la taille de l’agrandissement souhaité.

Maintenant, la qualité d’impression est également impactée par la qualité du matériel. Certains objectifs offrent un piqué et une qualité d’image plus précise et plus fine que d’autres ce qui se ressentira nécessairement à l’impression (surtout sur des grands formats). Les boîtiers ont également un impact sur la qualité de l’image.

Et bien entendu, la qualité de l’imprimeur est également importante. Son matériel d’impression, le papier utilisé auront un impact fort sur la qualité des tirages. C’est indéniable !!!

Si vous voulez vraiment vous en convaincre, je vous donne un petit exercice tout simple à faire chez vous.

Un petit exercice avant de vous laisser !

Il vous faut une imprimante, du papier photo (voici un lien vers un papier de bonne qualité – lien affilié : cliquez ici), et du papier ordinaire.

Maintenant, sélectionnez une de vos plus belles photos, préparez-là avec tout ce qu’on a vu aujourd’hui, et imprimez-là sur chaque papier. Inutile d’imprimer la photo au format A4, vous pouvez très bien faire l’exercice avec un format 13×18 cm par exemple.

Résultat : 

Avec la même photo, la même imprimante, mais un papier différent, vous verrez que la qualité d’impression sera très nettement supérieure sur le papier photo.
Il n’y a pas photo comme on dit !!! 😃

Alors, je sais, pour les besoins de l’exercice, j’ai pris un cas un peu extrême parce qu’en réalité aucun imprimeur n’utilise du papier ordinaire (et heureusement), mais je voulais simplement vous montrer que la qualité du papier, à elle seule, peut avoir un impact énorme sur la qualité d’impression.


Donc, pour finir, si vous faites attention au ratio d’aspect de vos photos, à leurs définitions/résolutions et à la qualité de l’imprimeur, vous aurez déjà suffisamment d’outils pour obtenir des impressions photos de bien meilleure qualité.
À vous de jouer maintenant !!! 😉 

J’espère que cet article vous aura aidé ! Et comme d’habitude, je vous attends en commentaire juste en dessous, si vous voulez échanger avec moi sur ce sujet. 😁

 

Partager l'article :
  •  
  • 11
  •  
  •  
  • 11
    Partages

Cet article a 12 commentaires

  1. Merci merci et encore merci cet article est clair net et précis!

    1. Merci beaucoup Avigaelle ! 😊
      C’est justement ce que j’ai essayé de faire “clair et précis”… Je suis très heureux qu’il te plaise.😃

  2. merci de ces explications claires qui m’ont encore fait comprendre les formats d’images à l’impression.Je les note pour ne pas oublier.

    1. Merci à toi Hauser pour ton retour. 😉😊
      Vous êtes plusieurs à m’avoir faits de très bon retour donc c’est cool !!!

  3. Merci, Jérémy, c’est très bien expliqué.

    Christian

    1. Merci Christian !!! 😊

  4. On croit savoir… Mais à la lecture de ton article tout s’éclaire !
    Merci pour tous les conseils dispensés !

    1. Merci beaucoup, c’était justement ce que je souhaitais faire !!! 😉

  5. Bravo pour les explications, qui tombent à pic, pour un projet sur lequel on m’a sollicité et qui va nécessiter des tirages en grand format…. Si je peux me permettre de demander un conseil? Je pense que plus on traite une photo, plus on perd de la qualité ?

    1. Merci Sev. 😊
      Alors, pas forcément, le tout est de ne pas dépasser certaines limites. Pour la retouche photo, par exemple, le Raw permet de faire énormément de choses, mais il existe malgré tout de même des limites, qui une fois dépassées, ne sont bien sûr pas très bonne pour la qualité d’image.

  6. Très clair, merci encore jérémy pour cet article !

    1. Merci beaucoup pour le retour une nouvelle fois très positif !!! 😊

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants