Être critiqué pour progresser en photo (25/52)

La critique, peu importe le domaine, est toujours difficile à entendre et à accepter. C’est pourquoi notre instinct nous amène toujours à la fuir surtout lorsqu’on est débutant.
Mais, pour progresser en photo, il va falloir vous faire violence, prendre votre courage à deux mains et justement aller chercher ces critiques.

Beaucoup font l’erreur de penser que la critique ne peut être que négative, mais NON !!!

Ce qu’il faut rechercher et surtout prendre en compte, c’est la critique constructive, celle qui vous apportera des connaissances, un éclairage, une vision différente et qui vous fera augmenter vos compétences photographique.

progresser en photo

 

Pourquoi prendre le risque d’être critiqué ?

Parce que c’est un moyen rapide et puissant pour progresser en photo.
Vous allez apprendre à accepter le regard des autres, leur jugement qu’il soit positif ou négatif. Vous aurez la faculté de prendre du recul sur votre travail, de vous remettre en question, d’éviter le renfermement sur soi en pensant que ce que vous faites est parfait.

Parce que c’est le seul moyen de savoir ce que valent vos photos, ce qu’elles transmettent.

progresser en photo

 

Commencez par votre autocritique

C’est la première étape vers votre progression.
Il est très important de prendre du recul sur vos images, de savoir faire son autocritique. Si, vous ne vous remettez jamais en question et que vous estimez toutes vos photos comme étant sublimes, vous ne progresserez jamais.

Alors, le but n’est pas non plus de tomber dans l’excès inverse en remettant en cause tous vos choix techniques et artistiques sur chaque photo.
Soyez constructif et non impitoyable. 😉

Prenez quelques instants pour analyser vos photos et voir ce qui pourrait être amélioré en terme de composition, de choix techniques, d’émotion transmise, d’intention. Cet exercice n’est pas évident, je vous l’accorde, mais il est absolument indispensable pour connaître ces points forts, ses faiblesses et ses difficultés.

Ce sens de l’autocritique n’est bien évidemment pas réservé uniquement aux débutants. C’est d’ailleurs l’erreur que certains photographes confirmés ou professionnels font souvent.
Progresser en photo est valable à tout âge et surtout à tout niveau. Les techniques, les modes, les demandes clients évoluent et se contenter de ses acquis est un chemin tout tracé vers la stagnation et non la progression.

– Imogen Cunningham –
“Quelle ma photo préférée ? Une que je prendrai demain.”

 

progresser en photo

 

Il y a 2 catégories de critique en photo

Vous aurez nécessairement à faire face à 2 types de critiques:

  • Sur la forme: axée autour d’un seul thème la technique. L’exposition, le choix des paramètres d’ouverture, de vitesse et de sensibilité ISO seront discutés. Il y aura sans doute quelques retours autour de la composition et du cadrage.
  • Sur le fond: cette fois-ci plus axée sur l’histoire, l’émotion qui se dégage de la photo, l’intention captée. Je vais être franc avec vous, elle est beaucoup plus rare, car elle demande plus de temps d’analyse et de formulation pour le spectateur.

Je ne vais pas vous dire ici que l’une est mieux que l’autre parce que je pense qu’elles sont extrêmement utiles et complémentaires.
Je l’ai déjà dit plusieurs fois sur mon blog, la photo n’est pas qu’une affaire de techniqueUne photo parfaitement réussie techniquement peut tout à fait paraître banale pour le spectateur. Elle est belle certes, mais elle ne dégage aucune émotion, aucun sentiment.

À l’inverse, une photo présentant quelques failles techniques (dans la mesure de l’acceptable bien entendu), ne l’empêchera pas de susciter une émotion.

L’un n’empêche pas l’autre. Par contre, l’un peut bloquer littéralement l’autre. La technique peut vous empêcher de vous exprimer, de vous éclater pour faire marcher pleinement votre créativité. C’est pourquoi la critique, les conseils d’autres photographes sont toujours un plus, une main tendue pour s’améliorer, pour progresser en photo.

progresser en photo

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Jour 20 - Calendrier de l'Avent spécial Photo d'enfant

Soumettez vos photos à la critique

Sans aucun doute, l’étape la plus intimidante, celle qui fait le plus peur. C’est tout à fait normal puisque personne n’aime être contredit, s’entendre dire que les choix qu’on fait ne sont pas les bons.

La critique est parfois difficile à accepter, c’est vrai. Mais, gardez bien en tête qu’avec toute la bonne volonté du monde, vous ne serez jamais complètement objectif envers vos photos. Ce sont vos créations, vous y êtes attaché et c’est ce côté affectif qui rend l’objectivité très difficile.
Derrière chacune de vos photos, il y a une histoire, une émotion à faire passer et vous ne pouvez pas vous en détacher.

Une personne extérieure à tout ça jugera votre photo en fonction de ce qu’elle voit et perçoit au travers de vos images sans en connaître les conditions de prise de vue et encore moins l’émotion du moment.

progresser en photo

Faites appel à vos proches

Pour flatter votre ego, vous pourriez être tenté de demander systématiquement à un proche qui vous dira que ce que vous faites est absolument génial, magnifique, sublime.
Et oui, on ne se refait pas, on adore tous les compliments ! 😉

Malheureusement, ce n’est pas exactement ce qu’on cherche.

Trouvez la personne proche de vous qui sera capable de vous donner le fond de sa pensée. L’idéal serait de trouver 2 profils bien différents:

  • Le premier serait un passionné de photo voire un professionnel. Vous aurez de sa part des critiques à la fois sur le fond et la forme
  • Le deuxième serait un non-initié à la photo en allant même jusqu’à dire qu’il s’en fiche. Il aura sa propre vision des choses sans considération technique.

Pour ma part, j’ai la chance d’avoir une femme intransigeante voire impitoyable par moment.
Si si, je vous assure !!! 🙂
Elle n’a aucune connaissance particulière en photo, mais elle a un œil artistique avisé. Elle voit et comprend le temps que je peux passer à penser, créer et retoucher une photo sans que cela ne fausse son jugement.
Parfois ça fait mal, mais elle me permet de rester toujours en éveil, de ne jamais me reposer sur mes acquis.

Au début, vous aurez beaucoup plus de facilité à vous tourner vers vos proches, votre famille et c’est bien normal. Vous vous sentirez bien plus à l’aise. Donc, si vous avez la chance d’avoir ces profils autour de vous, ne vous en privez pas.

Leurs retours vous permettront de sans cesse vous remettre en question, de chercher des axes d’amélioration, de faire des tests pour voir ce qui fonctionne ou pas.

Et, puis cette étape vous permettra de vous forger une carapace aux critiques. Vos proches seront sincères mais jamais blessants, agressifs ou irrespectueux. Vous apprendrez progressivement à recevoir la critique, à l’analyser et à prendre du recul sur les choses.

Et, c’est justement une très bonne préparation à l’étape suivante.

progresser en photo

Aventurez-vous sur les réseaux sociaux

Certains vous diront qu’il faut les fuir comme la peste, qu’il n’y a rien de bon sur ces plateformes. Je ne vous dirais pas qu’ils ont à 100% tort. C’est vrai que certaines fois internet est impitoyable, injuste et destructeur.

Il faut faire un tri, sélectionner les bons forums, les groupes Facebook correctement gérés pour éviter toutes ces personnes dressant leurs règles comme des dogmes au point de mépriser tout ce qui se fait à côté.

Le débutant est par définition un débutant donc son avis importe peu.
Vous ne pratiquez la photo que si vous avez un reflex haut de gamme.
Vous retouchez vos photos. Donc vous n’êtes pas un vrai photographe.

Je pourrais vous en citer des tonnes tellement j’en ai vu passer. D’ailleurs, en écrivant ces lignes, il me vient l’idée de lancer une série de vidéos “Coup de Gueule” sur ma chaîne YouTube pour briser ces idées reçues qui m’insupportent au plus au point.

Mais, ils n’ont bien entendu pas 100% raison non plus. Les réseaux sociaux comme Facebook, Pinterest, Instagram, Flickr et j’en passe sont d’excellents moyens de toucher un maximum de passionnés de la photographie. Qu’ils soient débutants, amateurs, confirmés ou même professionnels, le vivier est tellement important qu’il serait vraiment dommage de s’en priver.

Imaginez le temps et l’énergie que ça vous prendrait si vous deviez contacter chaque photographe un à un. Vous passeriez votre temps à envoyer des emails pour espérer en trouver un qui vous répondent.

Sur les réseaux sociaux, les gens viennent spontanément partager leur passion pour la photo donc vous obtiendrez facilement des réponses à vos questions.
Par contre, il y a forcément le retour de la médaille puisque vous aurez probablement bien plus de critiques, d’avis, de conseils que vous avez l’habitude d’en recevoir. Ce sera à vous de faire le tri et de prendre en compte les retours qui vous paraissent les plus pertinents pour vous.

Le plus difficile dans cet exercice, c’est d’accepter qu’un inconnu juge votre travail sans même savoir l’implication que vous y avez mis. Mais, c’est tout à fait normal et c’est exactement la même chose pour un professionnel à la différence près qu’il est payé pour un service répondant à une demande client bien précise.

Si le résultat ne convient pas au client, il vous le fera savoir et vous devrez l’accepter, la prendre en compte et ne surtout pas la rejeter.

progresser en photo

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   4 raisons d’utiliser son Smartphone pour progresser en photo ! (31/52)

Analysez les photos des autres

Si vous demandez l’aide des autres, prenez l’habitude d’en faire autant. Au début, vous ne vous sentirez peut-être pas légitime pour le faire, mais gardez bien à l’esprit qu’on est toujours l’expert de quelqu’un d’autre. Vous trouverez toujours des personnes un peu moins avancées que vous et à qui vous pourrez venir en aide.

Analysez les créations des autres est également un très bon exercice pour apprendre à lire une photo et en tirer votre inspiration. Vous allez participer à des discussions entre passionnés et il n’y a rien de plus enrichissant. 🙂

 

Pour finir avant de vous laisser progresser en photo

Mon blog existe depuis plusieurs mois maintenant et je voulais vous offrir la possibilité d’échanger, de discuter, de débattre autour de la photographie d’enfant.
C’est pourquoi, j’ai décidé de lancer le groupe Facebook “Apprendre la photo d’enfant”.

Alors, vous vous doutez bien que je ferai le maximum pour que ce groupe vive bien et que les échanges restent constructifs et surtout respectueux.

Au travers de ce blog, j’essaie de vous partager tout mon savoir et quoi de mieux que d’être en contact direct pour échanger sur vos photos ainsi que les miennes.  😉
Si la lecture de cet article vous a convaincu de l’importance de soumettre ses images à la critique, c’est que vous êtes prêt à progresser en photo et à sortir de votre zone de confort.

Je vous invite donc à cliquer ICI pour faire votre demande d’adhésion gratuite bien entendu. 😉

 


Cliquez sur ce lien pour consulter l’astuce N°26


 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 38
  •  
  •  
  • 38
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants