Présentation Catalogue Lightroom et Collections

Dans cette nouvelle vidéo, nous allons aborder le Catalogue Lightroom mais aussi les Collections. Si vous n’avez pas vu la première vidéo qui lançait cette série dédié au logiciel Lightroom, je vous invite à le faire en cliquant ICI.

Lien direct vers ma chaîne Youtube Apprendre la photo d’enfant.
N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour ne rater aucune de mes prochaines vidéos. 😉

Transcription Texte

Présentation du Catalogue Lightroom et Collections

Bonjour à tous !!! 🙂
On se retrouve pour un nouveau tuto lightroom classics CC et aujourd’hui, on va rentrer dans les détails du module Bibliothèque.

Catalogue Lightroom

Je vais vous présenter les différents panneaux de l’interface et en rentrant plus en détail dans le panneau latéral gauche qui sera vraiment le sujet principal de cette vidéo. Notamment pour parler du Catalogue Lightroom et Collections.

Catalogue Lightroom

Pour commencer, on a le panneau du haut qui nous permet de se balader de module en module. Mais, je voulais rajouter une petite chose, la possibilité de personnaliser ce panneau. Vous allez dans “Lightroom /configuration de la plaque d’identité” ou dans “Édition” sur windows.

Catalogue Lightroom

Alors, par défaut, il prend mon Adobe ID. Vous pouvez également avoir “Lightroom Classique CC” mais, ce n’est pas vraiment intéressant.

Catalogue Lightroom

Par contre, vous avez la possibilité de le personnaliser. On va faire dans l’originalité  en mettant Apprendre la photo d’enfant et on va lui appliquer  une police différente. Vous pouvez faire exactement la même chose pour le sélecteur de modules si vous le souhaitez.

Catalogue Lightroom

Ensuite, vous avez le panneau en bas qui est une liste de miniatures des photos qui sont contenus dans le répertoire sélectionné ici. Donc, vous avez 68 photos dans ce répertoire et ce sont bien 68 miniatures qu’on voit dans ce panneau ici.
Alors, dans le module bibliothèque ce panneau ne sert pas à grand-chose. Il ne sera bien plus utile dans le module “Développement” parce que les photos  contenues dans ce répertoire se retrouvent également dans le panneau central.

Catalogue Lightroom

Si je sélectionne d’autres répertoires, cette vue est mise à jour.

Catalogue Lightroom

Et enfin, panneau latéral droit. Vous y retrouvez l’histogramme qui nous sera plus utile lui aussi dans le module “Développement”. En tout cas, c’est là que je m’en sers le plus.
Dans ce panneau, on a :

  • Développement rapide: permet d’appliquer des paramètres prédéfinis appelés aussi “Presets” à vos photos. Si, vous voulez mettre un lot de photos en noir et blanc avant de passer au module “Développement” pour les retoucher une par une, c’est possible.
  • Les mots-clés: nous les verrons plus en détails dans la prochaine vidéo.

Les métadonnées: rassemble toutes les informations sur la photo (ouverture, vitesse d’obturation, sensibilité ISO, nom du fichier…)

Catalogue Lightroom

Ensuite, vous avez les filtres de bibliothèques que nous verrons également dans la prochaine vidéo. On prendre le temps de bien les voir en détails.
Mais, rentrons dans le cœur du sujet de cette vidéo, la présentation du panneau latéral gauche avec:

  • Le Catalogue Lightroom: le cœur du logiciel
  • Les Dossiers: représentant l’arborescence de votre disque dur
  • Les Collections: permettent de ranger les photos pendant toute la phase de production

Les Dossiers

Catalogue Lightroom

C’est tout simple à comprendre. Il s’agit d’une copie conforme de l’arborescence de votre disque dur, l’endroit où sont stockées physiquement vos photos. Pour vous le montrer, on va faire un clic droit sur une des photos et cliquer sur “afficher dans le Finder” ou “Afficher dans l’explorateur” si vous êtes sur Windows.

Donc, on arrive directement à l’emplacement physique où est stockée la photo. Et, vous voyez qu’on retrouve la même arborescence que celle affichée par Lightroom.
On a un répertoire ”2018” avec un répertoire “2018-01” et un répertoire “2017” avec 3 sous-dossiers.
J’y reviendrai plus tard sur la construction d’une arborescence, mais il faut savoir que j’utilise toujours la même. C’est-à-dire, que j’ai un dossier “Année” contenant 12 sous-dossiers correspondant à chaque mois de l’année.
Ensuite, je retrouve mes photos dans cette arborescence par un système de mots-clés que nous verrons également plus tard. 😉

Ici, vous avez le nom de votre disque dur avec l’espace disque disponible et sa taille maximale. Et, il y a aussi un carré vert permettant de vous indiquer que le disque dur est “En Ligne”.
C’est surtout intéressant si vous utilisez un disque dur externe et notamment un disque dur réseau.
Si, ce carré est rouge, cela signifie que Lightroom n’a pas détecté votre disque dur.

Le Catalogue Lightroom

Catalogue Lightroom

Ensuite, il y a la partie “Catalogue”. Alors, comme je l’ai dit tout à l’heure, c’est vraiment le cœur du logiciel photo Lightroom.

Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’il va contenir tout ce que vous allez faire dans Lightroom.  À la première ouverture du logiciel, il va vous créer un catalogue par défaut qui nommera Catalogue.Lrcat. Pour le retrouver sur votre disque dur, il suffit d’aller dans “Lightroom / Paramètres du catalogue” et vous arrivez directement sur son emplacement sur votre disque de travail.

Alors, vous pouvez utiliser celui-là ou en créer un nouveau. Vous pouvez également créer plusieurs catalogues.
C’est ce que j’ai fait en créant deux catalogues:

  • Un premier pour mes photos personnelles
  • Un autre pour mes photos professionnelles

Certains préfèrent ne fonctionner qu’avec un seul pour éviter de basculer de l’un à l’autre. Ici, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises pratiques. C’est à vous d’essayer ce qui vous correspond le mieux et qui sera le plus pratique pour vous.

Alors, pourquoi j’ai dit que le Catalogue Lightroom est vraiment le cœur du logiciel.
Il va stocker toutes sortes d’informations allant de l’importation jusqu’à l’étape finale de production des photos.

À l’importation, les photos ne sont pas copiées physiquement dans le catalogue. Elles sont dans les “Dossiers” comme nous l’avons vu tout à l’heure.
Il va seulement créer une référence vers la photo qui est physiquement sur votre disque dur.  Donc, c’est juste un lien qui pointe sur vos photos.

Mais, il ne fait pas que ça. Tout ce que vous faites sur les photos y sera stocké. C’est-à-dire, si vous y accolez des mots-clés, des marqueurs, des tags, des couleurs, toutes les retouches photos que vous ferez.
Donc, c’est vraiment important aussi de régulièrement faire des backups, des sauvegardes de ce catalogue pour éviter de tout perdre en cas de gros souci avec votre disque dur de travail. Vous risquez de tout perdre et de devoir tout recommencer.

Les Collections Lightroom

Catalogue Lightroom

Et, on en arrive à la dernière partie de cette vidéo. Les collections Lightroom.
Il y a deux types de collections :

  • Les collections simples: les photos y seront stockées manuellement
  • Les collections dynamiques: les photos y seront stockées de manière automatique par un système de règle de filtrage. Elles sont repérables à la roue crantée jaune.

Ces collections sont également sauvegardées dans le Catalogue. Elles ne possèdent pas d’emplacement physique sur votre disque dur. Elles fonctionnent un peu comme le catalogue pour la partie photo. C’est-à-dire, que les photos ne sont pas stockées physiquement dans les collections, c’est aussi un lien qui pointe vers l’emplacement physique de la photo sur votre disque dur.

C’est ce qui permet notamment de mettre une photo dans plusieurs collections pour différentes raisons. Si, vous supprimez une photo d’une collection, elle ne sera pas supprimée du disque dur. C’est seulement le lien vers cette photo qui sera supprimé.

Alors, comme je l’ai dit juste au-dessus, les collections simples permettent d’ajouter des photos manuellement soit à l’importation ou soit en faisant un glisser-déposer.

Et, les collections dynamiques sont un peu différentes parce qu’elles permettent d’automatiser l’ajout des photos dans certaines collections.
Je m’explique. Si, par exemple, vous souhaitez rassembler dans une même collection toutes vos photos de l’été 2017, il vous suffira de créer une règle de filtrage sur la date de prise vue:

  • Mettre dans cette collection toutes les photos prises entre le 01-06-217 et le 31-08-2017.

Dès l’importation des photos dans Lightroom, les photos respectants cette règle se retrouveront dans cette collection dynamique.

Donc, voilà pour la présentation des outils offerts par le module “Bibliothèque”.

Dans la prochaine vidéo, j’aborderai les mots-clés, les filtres de bibliothèque, mais également la création de ces différentes collections pour commencer à préparer l’importation. 😉

 


Cliquez sur ce lien pour consulter la Vidéo Tuto Lightroom suivante


 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libre de recevoir mon kit du Photographe Débutant