Penser que le zoom en photo vous évitera de bouger !

Avec cette vidéo, on continu la série tournée essentiellement autour des mauvaises habitudes qui ont la vie dure en photo.

Des habitudes qui vous rendent moins efficaces et qui peuvent même bloquer votre progression photographique. Et pour cette deuxième vidéo, je vais vous parler de la meilleure manière d’utiliser votre Zoom pour éviter de devenir un photographe paresseux.

Transcription texte

zoom en photo

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo !

On se retrouve pour la deuxième vidéo de la série que j’ai lancée très récemment et dont la première vidéo se trouve sur ma chaîne Youtube.

Une série entièrement dédiée aux mauvaises habitudes qu’on peut avoir en photo et qui ont la vie dure. Elles nous empêchent véritablement de progresser en photo.

Et aujourd’hui, le sujet va venir en complément de cette première vidéo parce qu’on va parler également de cadrage, de composition, de positionnement par rapport aux sujets, mais plus lié au matériel que vous utilisez. 

On va parler du zoom en photo, de tous les objectifs qui vous permettent de zoomer ou dézoomer sur votre sujet. 
Ceux qui photographient en focale fixe seront un peu moins concernés par cette vidéo et encore que, certains principes restent tout à fait valables.

Je fais notamment référence aux objectifs tels que le 24-70 mm, le 70-200 mm… Toute cette famille d’objectifs qui vous permet, sans bouger de votre place, de photographier un enfant en train de jouer à une dizaine de mètres sans même bouger.

C’est une très très mauvaise habitude !

Pourquoi, c’est une si mauvaise habitude de systématiquement se dire : “je vais zoomer sur mon sujet parce que finalement, ça m’évite de bouger et de me fatiguer. “

C’est tout simplement verser dans ce que j’appelle le photographe “paresseux” !

Celui qui reste assis dans sa chaise et qui, plutôt que de se rapprocher de son sujet, se dit, “j’ai un zoom, je l’ai acheté quand même pour ça donc, je ne vais quand même pas m’empêcher de l’utiliser. Je vais zoomer au maximum et ça va me permettre de prendre des photos en cadrage serré sans soucis.”

Le problème majeur, c’est que ça va vous empêcher de mettre en valeur votre sujet, mais également de progresser en photo parce que ça va vous empêcher de vous rapprocher de votre sujet et de trouver des cadrages différents, des compositions différentes.

Les cadrages en contre-plongée, en plongée, de profil ou des cadrages très serrés et toutes sortes de cadrages qui vous passerez par la tête. 

Vous avez la sensation de ne pas cadrer large parce qu’effectivement, vous zoomez, mais vous finirez par tourner en rond. Comme je l’ai dit dans la première vidéo sur l’importance de ne pas cadrer systématiquement large, vous allez ici aussi avoir toujours le même cadrage et la même composition. 

Le zoom en photo vous facilite la tâche et vous permet de vous rapprocher, mais toujours est-il que vous ne bougez pas donc vous vous empêchez de trouver des cadrages différents, des compositions originales, de vous placer différemment par rapport à la lumière du moment… Avec un soleil rasant, par exemple, vous pourriez trouver un contre-jour et une lumière vraiment sympa et totalement impossible à trouver au fond d’une chaise.  

Cette mauvaise habitude va vous mettre des bâtons dans les roues, va vous empêcher de faire de belles photos où vous mettez vraiment en valeur les sujets d’une manière différente.

Vous ne pouvez pas tester d’autres compositions, voir ce qui vous plaît, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Vous ne pouvez tout simplement pas apprendre correctement ce qui fait vraiment l’essence de la photographie.

Alors je suis certain que vous vous dites que je suis bien gentil, mais j’ai déboursé une fortune pour m’acheter ce zoom et si je bouge, à quoi peut bien me servir ce type d’objectif photo. 

Et bien justement, mon propos n’est pas de dire de ne surtout pas utiliser de zoom en photo, mais plutôt de l’utiliser intelligemment. 

Il va vous servir dans certaines situations a effectivement shooter d’un peu plus loin pour vous faire oublier ce qui peut être particulièrement important dans certaines situations. Mais dans d’autres circonstances, vous allez pouvoir affiner votre composition et votre cadrage bien plus rapidement qu’avec une focale fixe. 

Vous devez chercher le bon cadrage, la bonne composition en bougeant autour de votre sujet et vous servir du zoom pour affiner le cadrage que vous venez de trouver. C’est l’énorme avantage du zoom par rapport à la focale fixe, qui elle vous demande tout le temps de bouger même pour affiner votre composition.

Le zoom en photo ne doit pas vous empêcher de faire l’effort de vous placer correctement par rapport à votre sujet et par rapport à la lumière. 

En l’utilisant de cette manière, vous allez gagner en créativité, en originalité et surtout en réactivité sur le terrain. 

Une bonne manière d’arriver à utiliser plus efficacement son zoom, c’est de vous bloquer une focale, par exemple, imaginons que vous ayez un 24 70 mm. Vous vous mettez au 50 mm sans en bouger. Puis vous essayez de trouver le meilleur cadrage possible et seulement à ce moment-là, vous vous autorisez à légèrement toucher le zoom pour affiner votre composition.

Je ne dis pas qu’il faille le faire pendant les quatre prochaines années, mais faites-le pendant quelque temps et vous verrez que vous le ferez sans même vous en rendre compte. 

C’est une excellente manière de transformer une mauvaise habitude en une très bonne habitude qui produira de très belles photos. 

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne YouTube, ça aide concrètement la chaîne en me faisant tout simplement gagner en visibilité. N’oubliez pas également de cocher la petite cloche juste à côté pour être tenu au courant dès qu’une nouvelle vidéo sortira.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.