La photo – Récit d’un changement de vie

Avant de vous faire le récit de ce changement de vie, j’aimerais vous parler de la raison de cet article.

Je participe à un évènement inter-blogueurs aussi appelé Carnaval d’articles pour les intimes.
En quelques mots, chaque blogueur participant publie un article sur son blog portant sur un sujet commun: Le déclic d’un changement de vie !
A la fin de l’événement, tous les articles seront réunis sur le blog de l’hôte une-chose-par-jour.

L’intérêt pour le lecteur ?

La possibilité de découvrir d’autres blogs portant sur des thèmes très variés. Le sujet étant imposé à tous les blogueurs, vous y trouverez des contextes, des sensibilités bien différentes mais toujours sous le prisme du déclic d’un changement de vie.

L’intérêt pour le blogueur ?

Élargir son audience en proposant du contenu différent, original et de qualité à son lectorat.
Mais surtout tisser des liens plus ou moins forts avec d’autres blogueurs pour booster sa créativité.

Cet événement se terminera le 18 Octobre 2017. Après cette date, l’hôte du blog une-chose-par-jour fera un article récapitulatif comprenant un extrait des différents articles et un lien vers chacun d’eux.

Je vous mets le lien vers la page de l’événement.

Maintenant que les présentations sont faites, je reviens à ma petite personne. Cet article est très différent de tout ce que j’ai pu publier jusqu’à maintenant. C’est aussi la raison pour laquelle je voulais participer à cet évènement. Vous partagez ce que la photo m’a apportée et continue de m’apporter au quotidien. C’est quand même grâce à elle que je me retrouve devant vous aujourd’hui à écrire, échanger, partager sur cette magnifique passion.

Allez, c’est parti, prenez un petit café, des popcorns, des mouchoirs (si jamais vous versez la petite larme).
Ahhh, j’en fais trop. Bon d’accord, juste un café alors. 🙂

 

1- Pourquoi la photo ?

Je vais peut-être vous étonner mais je n’étais pas vraiment disposé à faire et encore moins à aimer la photo. Personne dans ma famille, ni mes parents, ni un oncle ou une tante ne s’intéressait de près ou de loin à la photo et de manière générale à tout domaine artistique.
Et oui, je fais partie de ces gens qui considèrent la photo comme un art mais ce n’est pas le débat du jour. 😉

En réalité, tout est venu un peu par hasard après mon mariage. Un cadeau inattendu mais au combien important dans ma vie: mon premier reflex et mon premier appareil photo tout court d’ailleurs.

Je me rappel au déballage ma grande surprise à la découverte d’un appareil photo. A l’époque, je ne m’intéressais ni de près ni de loin à ce média.
Donc vous pouvez imaginer ma surprise lorsque ma femme (parce que l’idée vient d’elle) m’a offert cet objet complexe et d’un intérêt limité pour moi.

Bien sûr, je ne me doutais pas du tout que ce que je tenais entre les mains à ce moment-là allait avoir un impact si important dans ma vie.
C’est sans doute ça qu’on appelle l’intuition féminine !!! 🙂

Un reflex étant coûteux (à l’époque ce type d’appareil était un peu moins abordable que maintenant), je me sentais obligé vis à vis d’elle de m’y mettre un peu.

Les Balbutiements

Et là, l’aventure n’a pas été triste. Je partais de 0. Aucune connaissance, aucune référence, aucune inspiration. RIEN, le néant !!!

J’ai fait toutes les erreurs qu’il est possible de faire quand on débute en photo. Je prenais des images sans vraiment réfléchir, juste pour dire que j’utilisais l’appareil et qu’il ne prenait pas la poussière.
Résultat, je faisais des photos souvent floues, trop sombres, trop claires, mal cadrées et je ne savais pas pourquoi.

Ou plutôt je ne prenais pas la peine de comprendre pourquoi. 🙁

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, rien d’insurmontable croyez-moi. Je vous invite juste à parcourir la section Débutant, commencez ici.. de mon blog. Nous comblerons vos lacunes ensemble. 😉

Je vous rappelle qu’à la base, la photo ne m’intéressait pas du tout et je peux vous dire que ça se voyait clairement.
Comme elles font parties de mon histoire avec la photographie, je vous partage quelques-unes de mes premières photos.

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.


Alors attention, je ne dénigre pas et encore moins me moque des personnes qui prennent ce genre de photos. Si vous n’êtes pas intéressé par la photo, il est tout à fait normal d’obtenir ces résultats.
C’était d’ailleurs ma situation à ce moment-là. Je faisais des photos pour immortaliser un truc sympa juste pour avoir un souvenir. Il n’y avait aucune démarche photographique.

Du coup, je me suis rapidement lassé de mon reflex beaucoup trop encombrant et je lui ai trouvé une belle place au chaud dans un placard. Il y est resté pendant de long mois.

 

2- Le Déclic

Mais un heureux évènement m’a fait reprendre la photo: l’arrivée de mon fils MAXIME !!!
Le premier plus beau jour de ma vie. Le deuxième arrive bientôt. Patience ! 😉

J’ai ressorti mon appareil photo et après plusieurs heures de nettoyage, je l’ai rallumé. 🙂
Vous vous doutez bien que mes photos n’étaient pas bien meilleures qu’avant étant donné que je ne pratiquais plus depuis plusieurs mois. Je prenais des dizaines et des dizaines de photos de mon fils sans réelles intérêts.

Mais une photo est venue tout chambouler.

changement de vie

Elle est telle que je l’ai prise à l’époque. Elle n’est pas parfaite ni même magnifique mais c’était une des plus jolies photos que j’ai faite dans les premiers mois de naissance de mon fils.

Quand j’ai vu pour la première fois cette photo sur mon écran, j’ai ressenti une émotion indescriptible. Souvent chez le nouveau-né, ce n’est pas forcément son visage qui est le plus intéressant. Ses mains, ses pieds, son petit nez, le coin de sa bouche, ses petits bourrelets, tous ces petits détails qui caractérisent la fragilité, l’innocence de ce tout petit boutchou.
Et je l’avais dans cette photo. Je l’ai montré à la maman et j’ai vu dans ces yeux, sur son visage l’émotion, la tendresse, l’affection pour notre enfant.

C’est à partir de là que j’ai décidé d’aller plus loin. Cette étape de ma vie photographique a été charnière. Je me suis rendu compte en une fraction de seconde la puissance d’une image et de tout ce qu’on pouvait faire passer par ce média.

 

3- L’apprentissage

8 Astuces pour améliorer vos photos d'enfant - changement de vie

Alors au début, je me formais tout seul dans mon coin par le biais d’internet ou des livres.
J’ai rapidement vu des progrès sur mes photos mais je n’étais pas complètement satisfait. Il me manquait un petit quelque chose pour vraiment m’épanouir dans ma pratique de la photo.

Et puis j’avais une certaine fierté d’être autodidacte. En tout cas au début.
Je me suis rapidement aperçu que je partais dans tous les sens, je ne structurais pas mon apprentissage. Du coup, je découvrais pleins de choses sans jamais les approfondir.

Et c’est l’un des problèmes majeurs du débutant et ceci peu importe le domaine.
Avancer pas à pas, une étape après l’autre nous permet d’avancer progressivement mais efficacement.
Faire tout en même temps nous donne l’impression d’être touche à tout mais finalement c’est l’inverse qui se produit. On ne maîtrise rien !

L’avantage tout de même de cette période c’est qu’elle m’a fait découvrir la photo pour en faire ma plus grande passion. J’ai donc pris contact avec des professionnels pour me former correctement et sans vous mentir en seulement quelques semaines j’avais progressé bien plus vite que ce que j’ai pu le faire en plusieurs mois.

Je commençais vraiment à me faire plaisir, à faire des photos qui racontaient une histoire, qui faisaient passer une émotion, qui dégageaient quelques choses.
C’est lorsque mon entourage commençait à me demander de faire des photos pour eux que je me suis rendu compte que je progressais vraiment.

En Aparté

Je fais en passant un petit aparté sur ce sujet.
On a toujours tendance à dénigrer ce qu’on créé et je parle en connaissances de cause. 😉

Mais dites-vous bien que si des personnes dans votre entourage vous demande de prendre des photos de leur enfant c’est tout simplement parce qu’il juge que vous êtes bien meilleur qu’eux.
Et j’irais même plus loin. Si on vous demande de faire des photos pour quelqu’un c’est que non seulement vous êtes meilleur que lui mais qu’il aime également vos photos sinon ils ne vous appelleraient pas.

Et là, je m’adresse à tous ceux qui ont la fâcheuse tendance à se rabaisser aux yeux des autres. ARRÊTEZ !!!
Ne dénigrez plus votre travail. Si des personnes prennent la peine de vous appeler pour faire des photos même si c’est à titre gracieux, c’est déjà génial. Vous êtes assurément sur la voie du changement de vie ! 😉

 

4- Le changement de vie

changement de vie

J’ai parlé du déclic qui m’a fait tomber dans la photo mais un autre événement a provoqué la bascule: ma fille EMMA !
Il est là le deuxième plus beau jour de ma vie. 🙂
Elle est née très peu de temps après avoir passé la vitesse supérieure dans mon apprentissage de la photo.

Elle a profitée de tous les progrès que j’avais fait avant sa naissance. C’est d’ailleurs un énorme regret et qui le restera toujours. Je n’aurais jamais d’aussi belles photos de son frère que ce que j’ai pu faire avec elle. Et pourtant j’avais déjà l’appareil photo à cette époque et bien avant sa naissance. Je n’avais juste pas fait l’effort d’apprendre, de m’investir.

Avec le recul, je me dis qu’à cette époque, je n’étais peut-être pas prêt, pas assez mâture sans doute.

Mais finalement ce regret, j’en ai fait une force. J’ai connu la déception de ne pas avoir suffisamment de belles photos de mon fils dans sa première année. Une étape particulièrement chargée en évolution, en découverte du monde qui l’entoure.
Par contre, j’ai aussi connu la joie, avec ma fille, d’avoir ces photos, de me rendre compte du plaisir de les voir et revoir.

C’est à partir de ce moment-là, qu’une idée est venue se glisser dans ma tête.
Pourquoi ne pas proposer mes compétences en photo aux parents désireux de mettre en image leurs souvenirs. Leur permettre d’avoir ces photos très importantes, ces moments de tendresse, de joie, de pleurs…

Je me suis donc lancé en tant qu’auto entrepreneur dans le métier de photographe de Portrait et plus particulièrement de Portraits d’enfant.
C’est sans aucun doute grâce à mes deux amours que j’ai développé une certaine complicité avec les enfants. Ils sont si expressifs, plein de vie, d’amours, de tendresse, de spontanéité que c’est un véritable bonheur et un privilège immense de pouvoir photographier des moments de leur vie.

Je rencontre des familles extraordinaires, je partage des moments intimes avec eux, des moments de joies, de folie parfois de pleurs (et oui ce sont des enfants tout de même !!!).

 

L’épanouissement de ma vie de famille

changement de vie

Et si tout a changé professionnellement grâce à la photo, c’est également le cas personnellement.
La photo nous permet, à ma petite famille et moi, de sortir régulièrement en balade pour découvrir des endroits insolites, pour faire des activités bien différentes.
En quelques mots de partager des moments en famille inoubliables, de créer nos propres souvenirs et de les immortaliser.

Mon fils, un matin en se levant, m’a dit une phrase qui restera gravé à jamais:
Papa, eh ben plus tard je veux faire comme toi: Photographe !

Alors je ne suis pas naïf au point de penser qu’il fera forcément ce métier plus tard, et je ne le forcerais surement pas. Mais rien que de l’entendre de la bouche de mon fils de 5 ans, la sensation est indescriptible.
Depuis, il a voulu son petit appareil photo avec sa petit pochette et il ne le quitte plus. C’est vraiment hilarant de le voir imiter mes postures à chaque fois qu’il prend des photos.
Et je n’échangerai pour rien au monde la fierté qu’on peut lire dans ces yeux lorsqu’il me montre ces photos.

Mais pour être complet, ma passion pour la photo a également fait germer une idée géniale chez ma femme.
Pourquoi ne pas leur faire un joli album retraçant toute leur enfance dans l’idée de leur offrir plus tard. Un album en scrapbooking (oui moi c’est la photo, ma femme c’est le scrap) agrémenté de tous ces moments passés en famille.

Ils découvriront des choses oubliées, des moments pleins de tendresse en famille, des moments de joie et pour nous, ça vaut tout l’or du monde. 🙂

 

L’image immortalisant mon changement de vie

changement de vie

Je finirais par la photo que j’ai prise spécialement pour cet article. Elle rassemble ce qui m’a permis d’écrire ces lignes aujourd’hui.
Les 3 amours de ma vie et mon tout premier appareil photo que j’ai gardé comme symbole de cette nouvelle vie.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 17
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Salut Jérémy,

    On voit vraiment que tu aime ce que tu fais et je comprend pourquoi tu as eu ce déclic.
    Les enfants sont ce que l’on a de plus cher et leur venue au monde change nos vie à tout jamais.
    Bravo pour cet article, continue comme ça,

    Simon

    1. Salut Simon,
      Oui, la photo est vraiment plus qu’une passion. Mais même sans la photo, avoir des enfants est déjà un grand changement de notre vie c’est certains.
      Merci pour ton commentaire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libre de recevoir mon kit du Photographe Débutant