5 habitudes à adopter pour votre progression en photo !

Pour avoir essayé pas mal de choses dans mon apprentissage de la photo, je sais combien il peut être compliqué de garder le cap, de se motiver, voir se faire véritablement violence pour continuer à apprendre malgré les échecs et le manque de résultats. Ma progression en photo c’était vraiment les montagnes russes !!!

Mais ne croyez pas que les photographes dont vous admirez le travail ne sont pas passés par le même sentiment que vous, la même galère, probablement la même démotivation à un certain moment.
Ils ont tout simplement persévérer malgré la difficulté.

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez mon histoire tumultueuse avec la photo que je vous ai d’ailleurs partagé dans un article sur le blog.
C’était par moment, une vraie galère, je partais dans tous les sens, j’ai connu des échecs, et même quelques regrets que je traîne toujours aujourd’hui.

progression en photo

Et pourtant, j’ai persévéré et le “moi” de cette période n’aurait jamais pensé une seconde que je puisse en faire mon métier et encore moins un blog sur lequel je partage toutes mes connaissances.
J’ai simplement à un moment donné pris quelques conseils pour prendre en main ma progression parce qu’au fond de moi, je le voulais vraiment.

Et aujourd’hui, j’aimerais vous partager 5 habitudes, 5 routines que vous devez adopter dès maintenant pour faciliter votre progression en photo.

1- Se former sans cesse à la photo

Que vous soyez débutant, amateur ou même professionnel, il faut sans cesse se former. Lorsqu’on est débutant dans un domaine, il paraît naturel de le faire. On découvre quelque chose de nouveau et notre motivation est vraiment à son maximum.
On en apprend chaque jour un petit peu plus et notre progression est facilement mesurable, palpable ce qui nous pousse à continuer et à redoubler d’efforts.

Malheureusement, avec le temps, on a tendance à se reposer sur nos acquis en se disant que le nécessaire est déjà fait et que le reste viendra tout seul. On a lu pas mal de livres sur le sujet, on en est à 10474 minutes de vidéos YouTube visionnées, il n’y a plus aucun blog qu’on ne connaît pas par cœur…

On arrive à se convaincre que la photo n’a plus vraiment de secrets pour nous et que se serait finalement une perte de temps de continuer à se former.
Et ça va peut-être vous paraître paradoxale, mais plus vous progresserez, plus vous devrez vous former. Tout simplement parce que plus on en sait sur un domaine, plus on est tenté d’arrêter d’apprendre.

C’est la pire chose à faire !!!

progression en photo

Au fil de votre progression en photo, vos connaissances évoluent ainsi que votre œil de photographe et ce sont eux qui doivent aiguiller votre apprentissage vers des contenus différents.
Peu importe votre niveau, vous aurez toujours quelque chose de nouveau à apprendre, à tester, à expérimenter. Et toutes ces choses vous permettront de progresser, de devenir meilleur(e).

On a la chance de vivre une époque où il n’a jamais été aussi simple d’accéder au savoir. Il existe tellement de manières différentes de se former que ce serait vraiment dommage de passer à côté.
Les livres sur la photo ne manquent pas, les blogs également (comme celui sur lequel vous êtes en train de lire cet article. D’ailleurs merci d’être passé me voir… 😉 ), les milliers de vidéos sur YouTube et je ne parle même pas des formations et des coachings en ligne.

Le savoir est à porté de main, il suffit juste de tendre un peu les bras !

2- Prendre l’inspiration sur les réseaux sociaux

L’inspiration, la créativité, les idées ne sont pas des choses qui tombent du ciel. En tout cas pas pour moi ! 😢
Il faut les entretenir, les éduquer et les alimenter régulièrement pour en tirer profit. 

Pour ça, il y a l’embarras du choix. 
J’en ai d’ailleurs parlé dans un podcast spécifique que je vous invite vivement à écouter.
Le cinéma, les expositions photos, la peinture, les livres sont de véritables mines d’or à ne surtout pas sous-estimer.

Mais aujourd’hui, j’aimerais attirer votre attention sur deux réseaux sociaux en particuliers – Instagram et Pinterest
Ce sont deux plateformes que j’utilise au quotidien aussi bien pour partager mon travail que pour booster ma créativité.

Instagram est très visuel et permet d’interagir très facilement avec d’autres personnes. On peut y poser des questions, faire des sondages, partager des petites vidéos, échanger par message privé ou en commentaire en dessous des posts… C’est purement génial et très simple à utiliser !!! 😉 

Pinterest lui est bien différent puisqu’il s’agit, à mon sens, plus d’un moteur de recherche que d’un véritable réseau social.
Il est extrêmement ludique de se balader d’épingle en épingle (c’est le nom utilisé pour parler de contenu), de garder des idées en les enregistrant très facilement sur votre compte pour les revoir plus tard, de passer d’un thème à l’autre en rentrant simplement quelques mots-clés…
C’est super plaisant, mais c’est un vrai mangeur de temps. Croyez-moi, c’est du vécu !!! 😁

Sincèrement, si vous êtes en quêtes d’inspirations, de nouvelles idées, vous devez essayer ces 2 plateformes maintenant. C’est sans aucun doute un des moyens les plus simples et rapides à mettre en place pour booster votre créativité.

Commencez déjà par venir me faire un petit coucou, je serais ravi d’échanger avec vous. 😉

Tous les jours, ou tous les deux jours, libérez-vous quelques minutes dans votre planning pour regarder des photos encore et encore.
Le but de cette routine est d’habituer votre œil, votre regard à la photo. Inconsciemment, vous allez vous forger une photothèque d’idées qui vous viendront naturellement dès que vous aurez votre appareil photo entre les mains.

Gardez surtout à l’esprit, que cette habitude doit être un vrai plaisir et non une corvée. Elle doit vous permettre de déborder d’idées et d’inspirations. Et ce, ne peut être le cas que si vous êtes dans un esprit positif.

La créativité ne peut s’épanouir qu’avec le plaisir ! 😃

3- Apprendre à mesurer ses progrès

Cette troisième habitude est extrêmement importante parce que je veux que vous évitiez de tomber dans “l’auto-flagellation”. Désolé pour ce terme un peu brutal, mais c’est vraiment comme ça que je le ressens.

progression en photo

La nature humaine nous pousse toujours à regretter ce que l’on a pas ou que l’on ne connaît pas et de ne jamais être satisfait et heureux de ce qu’on possède.
C’est ça que j’appelle “l’auto-flagellation”. C’est le meilleur moyen de ne pas réussir à progresser comme vous le souhaitez.

Il faut apprendre à mesurer vos progrès, à vous rendre compte de votre progression en photo plutôt que de regarder tout ce qu’il vous reste encore à apprendre.

Donc, je vais vous demander de jouer au jeu de la comparaison, le “Avant/Après” en quelques sortes.
Prenez simplement une de vos toutes premières photos et une de vos dernières. 
Comparez-les, analysez-les pour voir si vous en êtes toujours au même point.

Je suis persuadé que ce ne sera pas le cas. Peu importe que les progrès soient incroyables ou pas. Ils sont là et c’est l’essentiel.

Restez sur ce constat-là et avancez !

Et, s’il vous plaît, ne soyez pas trop dur avec vous-mêmes. C’est très bien de faire son autocritique, mais il faut qu’elle soit constructive et qu’elle vous donne envie de continuer à apprendre et non d’annihiler toute envie de progression.

4- Échanger avec d’autres photographes

Échanger avec d’autres passionnés de la photo est une véritable richesse. C’est toujours très instructif et enrichissant.
Alors bien sûr, il y a les réseaux sociaux qui permettent d’interagir avec un grand nombre de personnes et peu importe leur localisation et leur notoriété. Vous verrez que la plupart d’entre eux se feront un plaisir d’échanger avec vous, même si on a tendance à penser le contraire.

Derrière un compte Instagram, il y a une personne qui sera ravie d’échanger et de partager cette passion. Souvent, il suffit simplement d’entamer la discussion. 😉 

Ceux qui sont sur cette plateforme, ne sont pas là uniquement pour partager leur contenu ou leur travail. Il recherche aussi une interaction avec des gens, des rencontres, participer à des événements. Ce ne sont pas des robots sans âmes.

Ensuite, vous avez les groupes Facebook dédiés à la photo.
Je vais prêcher pour ma paroisse parce que j’ai créé, il y a deux ans, un groupe privé dédié à la photo d’enfant.
Son objectif est de mettre en relation des photographes de niveaux différents ayant une passion commune. Je suis assez fier de voir que certains prennent le temps d’accompagner ceux qui ont besoin d’aides et de conseils sans aucun jugement de valeur.

Donc si ça vous intéresse de nous rejoindre, on sera ravi de vous accueillir parmi nous.
C’est par ICI ! 👈

entraide dans des groupes photo

Et puis, il existe la rencontre physique lors de salons dédiés à la photo ou lors d’événements particuliers organisés dans votre ville. 
Des groupes d’entraides autour de la photo existent un peu partout en France et très certainement dans votre ville. Faites des recherches sur Google, sur Instagram ou sur Facebook pour trouver ce genre de groupes très populaires.

À l’heure actuelle, il existe tellement de possibilités d’échanger avec d’autres passionnés de la photo, qu’il faut vraiment faire preuve de mauvaise volonté pour ne pas en profiter. 

“Tout seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin !”

5- Pratiquez, trompez-vous, corrigez et pratiquez encore !!!

C’est sans aucun doute, l’habitude qui conditionne toutes les autres. Vous aurez beau passer votre temps à vous former, à lire des livres, des articles (les miens en l’occurrence 😊), à regarder des tonnes de vidéos, à échanger avec des milliers de personnes, si vous ne pratiquez pas la photo régulièrement, vous ne progresserez pas.

On peut absolument tout apprendre d’un domaine, savoir qu’il faut faire telle ou telle chose dans telle ou telle situation, mais au moment de passer à la pratique, perdre tous ces moyens.

C’est la pratique qui vous permettra d’être à l’aise avec votre appareil photo.
C’est la pratique qui vous permettra de tirer pleinement profit de la théorie que vous avez passé un temps fou à emmagasiner. 
C’est la pratique qui vous permettra d’exercer efficacement votre œil de photographe et donc de réussir les photos qui vous plaisent et dont vous êtes fier.
C’est la pratique qui conditionnera le rythme de votre progression en photo ! 😉

progression en photo

Sur ce blog ou sur ma chaîne YouTube, je peux vous donner tous les conseils, toutes les astuces que je connais, elles ne vous serviront absolument à rien si vous ne faites pas l’effort de pratiquer, de vous tromper, de faire des erreurs, d’apprendre de ces erreurs et de les corriger.

Dans le cursus scolaire qu’on a tous suivi, on nous a appris à fuir l’erreur. L’échec est le mal absolu qu’il faut à tout prix éviter. 

Et bien, oubliez tout ça. Vous voulez progresser en photo ?
Alors trompez-vous, faites des erreurs, même grossières, et surtout apprenez d’elles. 

Depuis mes débuts en photo, j’ai fait énormément d’erreurs, de mauvais choix, ce qui ne m’a pas empêcher d’avancer, d’apprendre et de persévérer. Et tout ce savoir que j’ai emmagasiné en les faisant me sert aujourd’hui dans pleins d’autres domaines. 

L’échec n’est pas une finalité, mais le meilleur apprentissage !


Bien entendu, il existe pleins d’autres moyens de progresser en photo, c’est certains. Mais ces 5 habitudes sont finalement assez simples à mettre en place dans votre quotidien déjà bien chargé. On est tous pareil !!! 😉 

Et si vous avez bien remarqué, je n’ai pas fait cette liste par hasard. Chaque habitude permet de conditionner votre état d’esprit de manière positive et dans le seul but d’avancer encore et encore.

Les adopter, c’est investir sur votre progression en photo !

➡️ Et vous, quelles sont vos habitudes, vos routines pour garder cette même soif d’apprendre et de progresser en photo ?
Venez nous les partager en commentaires juste en dessous. ⬅️

Partager l'article :
  •  
  • 11
  •  
  •  
  • 11
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Un bon article qui nous rappelle les bases que nous avons souvent tendance à oublier .Une piqure de rappel ne fait jamais de mal .Merci pour tes articles .

    1. Merci beaucoup ! 😊
      je suis d’accord, il y a des choses qu’on sait, mais se les faire rappeler de temps en temps ne fait pas de mal du tout. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants