Utiliser le flou pour vos Portraits d’enfant

Le flou est la plus grande hantise du photographe. Là, je ne vous apprends rien.
Que ce soit des photos de paysage, d’animaux, de sport, de la macrophotographie ou encore des portraits d’enfant, le flou peut venir gâcher une photo au point de nous pousser à la mettre à la poubelle.

Que ce soit un flou de mise au point, un flou de bougé ou encore un flou de mouvement, ils ont tous, à leur manière, le pouvoir de rendre une photo inutilisable.
Mais paradoxalement, le flou peut autant nous faire rater une photo que nous permettre de la sublimer, de la rendre unique, originale et surprenante. 

Utiliser le flou pour vos portraits d'enfant

Lorsqu’on débute en photo, on a plutôt tendance à éviter le flou voir même à le fuir de peur qu’il vienne dénaturer nos photos.
Mais à lui seul, il a le pouvoir d’agir sur le rendu esthétique de nos photos, mais aussi sur la façon dont le spectateur les découvrira et les observera.

Savoir utiliser le flou, c’est savoir intensifier une émotion, une ambiance, un sentiment. C’est jouer avec le spectateur en le surprenant, en lui donnant envie d’en savoir plus. 

C’est tout simplement gagner en originalité et en créativité ! 😉

Et c’est justement ce que je vous propose de découvrir dans ce nouvel article.

Dans le précédent article, je vous ai partagé 5 jeux pour réussir vos séances photos de famille. Et bien combinez cet article avec celui que vous êtes en train de lire et vous obtiendrez de magnifiques portraits d’enfant et de famille ! 😀

De la douceur dans vos portraits d’enfant

Je ne pouvais pas commencer cet article sans vous parler du flou le plus utilisé dans la photo de portrait – Le flou de profondeur de champ !!!
C’est sans aucun doute mon préféré et celui que j’utilise le plus dans ma pratique de la photo d’enfant et de famille.

Portraits de famille - Père/fille

Il me permet de mettre en valeur mes sujets en les détachants de l’arrière-plan parfois trop encombré. 
Plutôt que de laisser l’oeil du spectateur se perdre dans la photo, ce flou nous permet de lui indiquer clairement ce qui est le plus important dans l’image, ce que nous souhaitions vraiment mettre en valeur à ce moment-là.

Un regard, un sourire, une émotion, un échange…

Portraits d'enfant

Mais c’est également un moyen très puissant d’apporter beaucoup de douceur à un portrait de famille. Il permet de renforcer l’ambiance et la tendresse d’un moment.

Utiliser le flou de profondeur de champ, c’est marquer clairement notre intention de photographe ! 📸

photographier à grande ouverture

Ma petite astuce :
Osez photographier à pleine ouverture pour découvrir l’esthétisme d’un joli flou d’arrière-plan. Soyez juste vigilant sur votre mise au point parce que la moindre imprécision sera difficilement récupérable.

Jouer avec l’oeil du spectateur

Comme je l’ai dit juste avant, le flou de profondeur de champ permet de suggérer ce qui est important et ce qui l’est moins dans une photo. Et bien pourquoi ne pas se servir de ça pour jouer et surprendre l’œil du spectateur.

Portrait d'enfant

Pourquoi ne pas guider son regard, donner un sens de lecture à la photo simplement en jouant sur l’endroit de la mise au point et sur une belle profondeur de champ.

Pourquoi ne pas amener le spectateur à regarder ailleurs… à guider son attention vers quelque chose qu’il n’aurait peut-être pas vu autrement.

Photo de détails d'une main d'enfant sur une balançoire

Ma petite astuce :
Toujours en photographiant à pleine ouverture, osez jouer avec l’endroit de la mise au point pour guider le regard du spectateur sur un point précis de l’image.
C’est aussi ça travailler sur sa composition et son cadrage. Décider ce qui doit apparaître dans le cadre et ce qui doit être le plus net.

Figer le mouvement dans vos photos d’enfant

Et parce que la photo d’enfant est aussi et surtout de la photo en mouvement, il faut apprendre à ne pas en avoir peur. Réussir à maîtriser le mouvement, va vous permettre de gagner en originalité et en authenticité. 

Les enfants sont constamment en train de bouger donc si vous voulez mettre en valeur leur naturel, il va falloir jouer avec le mouvement sur vos portraits d’enfant.

Figer le mouvement avec la vitesse d'obturation

La première alternative est de réussir à le figer comme pour suspendre le temps, donner l’impression que tout s’est arrêté.
Un instant capté et hors du temps.

— Martine Franck —
“ Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas.”

Portraits d'enfant sur un tronc d'arbre

Ma petite astuce :
Prenez la main sur la vitesse d’obturation parce que c’est le seul moyen d’utiliser le mouvement à votre avantage.Et n’oubliez pas la mise au point en continue et le mode rafale pour avoir une gestion complète et précise du mouvement.

Dynamiser vos portraits d’enfant avec le mouvement !

Et parce que le mouvement, c’est aussi et surtout le déplacement, la vitesse, le sens de marche, il est parfois très intéressant de ne pas le figer, mais plutôt de le suggérer, de le mettre en avant.

Plutôt que d’arrêter le temps, pourquoi ne pas l’intensifier, voir le pousser à l’extrême pour gagner en dynamisme et en vie sur vos portraits d’enfant.

Portraits d'enfant sur une balançoire

Ma petite astuce :
Il va falloir utiliser une vitesse d’obturation plus lente pour marquer le mouvement plutôt que le figer. 
Ensuite, tout est dans l’art de réussir à suivre les mouvements de l’enfant avec votre appareil ce qui vous permettra de faire de belles photos d’enfant en mouvement.

Et ici aussi, mise au point en continue et mode rafale seront vos meilleurs alliés. 😉

Pourquoi utiliser le flou pour vos portraits d’enfant ?

Et bien je pense qu’à la lecture de cet article, vous avez la réponse. 

Après la technique et la connaissance de son appareil photo, on a tous à un moment ou un autre été bloqué par un manque de créativité.

photo dans la neige

Explorer la richesse du flou en photo va vous permettre d’être bien plus créatif (ve), de gagner en originalité et en diversité dans vos compositions !!! 

Le flou de profondeur de champ est absolument indispensable à tout photographe de portrait.
Savoir gérer et utiliser le mouvement sur ces photos est absolument indispensable à tout photographe d’enfants et de famille !

Partager l'article :
  •  
  • 12
  •  
  •  
  • 12
    Partages

Cet article a 4 commentaires

  1. Estelle

    “Amener le spectateur à regarder ailleurs” : je crois que c’est le conseil judicieux de la semaine pour moi !!! j’aime quand un article ouvre des possibilités auxquelles je n’avais pas pensé. Mon challenge pour le mois à venir (j’adore me lancer des challenges) : réaliser au moins 5 “bonnes” photos avec une mise au point “inattendue”. MERCI

    1. Jérémy Legris

      Bonjour Estelle,
      Et bien merci beaucoup. 😊
      C’est un excellent challenge qui va vous permettre d’exprimer votre créativité. 😉

  2. Cecile

    Encore un excellent article (je suis en train de lire tous les articles de votre blog, si accessible et complet!)
    Je commence à maitriser (à mon petit niveau!) le flou de profondeur de champ, mais cet article me fait réaliser que je reste très classique dans l’approche du portrait, à savoir avec une mise au point classique sur le sujet.
    Je vais devoir développer la compo/créativité de mes photos, en attirant l’oeil sur un détail du sujet (main, cheveux…) ou au contraire avoir un sujet flou et attirer l’attention sur autre chose pour casser la monotonie des portraits “classiques”!

    1. Jérémy Legris

      Et bien merci beaucoup Cecile, ça me fait chaud au coeur !!! 😊
      C’est une très bonne démarche de vouloir sortir un peu de sa zone de confort pour réussir à trouver de l’originalité et de la créativité. 😉 C’est de cette manière qu’on arrive à progresser et affiner son style en photo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.