Pourquoi calibrer un écran ?

Calibrer un écran pour la photo est une étape importante voir indispensable si vous souhaitez retoucher vos images correctement. Vous avez fait le maximum pour prendre de magnifiques photos, soigner le cadrage, la composition, la profondeur de champ… maintenant, il reste l’étape du post-traitement pour les sublimer.

Une phase de la création d’une image ou nous sommes amenés à affiner l’exposition, les contrastes, la température de couleur… Seulement voilà, pour cette étape, votre œil ne vous suffira pas.
Il faut s’appuyer sur un écran restituant au mieux vos photos. C’est grâce à lui et lui seul que vous allez déterminer si une photo est prête ou pas.

Malheureusement, chaque écran a sa représentation des couleurs, son contraste, sa luminosité (que vous avez certainement déjà réglé plusieurs fois depuis que vous l’avez).
C’est ce qui rend la calibration d’un écran si importante. Et votre œil, aussi performant soit-il, n’est pas du tout taillé pour cette tâche.

J’ai souhaité écrire cet article pour répondre aux nombreux messages que je reçois et aux commentaires que je lis régulièrement sur le groupe Facebook Apprendre la photo d’enfant de personnes démoralisées de voir leurs impressions photos totalement différentes des fichiers numériques.

On a tous vécu cette situation au moins une fois et ce n’est pas surprenant parce que c’est un problème très récurrentMais la bonne nouvelle, c’est qu’il est relativement simple à résoudre.

Et comme je suis un mec cool 😉, je vous ai filmé une calibration complète étape par étape dans laquelle je vous donne quelques conseils et explications très utile.
La vidéo est disponible en fin d’article.

Mais avant de vous jeter sur la vidéo – oui, je sais, j’aurais fait la même chose 😉 – laissez-moi vous dire à ma manière comment et pourquoi calibrer un écran est si important ! 

1- Corriger les dominantes de couleurs

Comme je l’ai dit tout à l’heure, chaque écran a ses propres caractéristiques et sa propre reproduction des couleurs avec les déformations qu’elles comportent.
Je ne veux pas rentrer dans des détails trop techniques et particulièrement complexes parce que ce n’est pas le but de cet article.

Et pour être tout à fait franc, il n’est vraiment pas nécessaire de tout savoir sur la technique pour réussir une bonne calibration d’écran.
Retenez simplement que dans l’idéal, on aimerait que les écrans affichent un rendu identique des couleurs. Mais dans la pratique, ce rendu peut être affecté par une dominante rougeâtre, verdâtre, bleuâtre… Peu importe !!!

La calibration va permettre de supprimer cette dominante et ces défauts d’affichage en lui envoyant plusieurs signaux RVB successifs pour que la sonde puisse mesurer exactement l’interprétation qu’en fait votre écran.

2- Ajuster la luminosité de l’écran

C’est l’un des aspects les plus négligés et qui pourtant peut avoir un impact terrible sur vos retouches photos. Et si on y réfléchit bien, c’est totalement logique.

Imaginez une seconde que vous visualisez vos photos avec une luminosité d’écran trop basse. Elles vous paraîtront sous-exposées ce qui vous poussera naturellement à les corriger avec votre logiciel de retouche. Votre objectif sera d’obtenir une exposition parfaite, en basant toute cette démarche de post-traitement sur le résultat affiché par votre écran.

Malheureusement, une fois les photos imprimées, le rendu est bien loin de celui visible sur votre écran. La surexposition est flagrante.
Votre écran vous a induit en erreur en vous laissant penser que vos photos étaient beaucoup trop sous-exposées. Et c’est à l’impression que vous vous en rendez compte.

C’est à moindre mal s’il s’agit simplement de quelques tirages photos, mais imaginez que cette mauvaise calibration vous ait fait rater un album photos bien plus coûteux que de simples tirages papiers.

Vous pouvez me croire, c’est terriblement frustrant de se dire que le problème aurait pu être évité très facilement.

3- Ajuster le contraste de l’écran

Cette étape consiste à régler le noir le plus sombre de l’écran.

Ici aussi, de la même manière que les couleurs et la luminosité, comment voulez-vous travailler précisément sur le contraste de vos photos si votre écran est défaillant dans ce domaine ? 🤔

calibrer un écran

4- Avoir confiance en l’étalonnage de votre écran

Et c’est à mon sens le point le plus important d’une calibration d’écran. Travailler avec un écran calibré, c’est s’assurer de retoucher ses photos correctement.

À quoi bon passer des heures au post-traitement si même après ça, vous n’êtes pas certain(e) du résultat à l’impression. Alors oui, il est bien évident que la qualité et le sérieux de l’endroit où vous imprimerez vos photos sera également un facteur déterminant.

En allant sur des bornes automatiques qu’on peut trouver un peu partout ou si vous utilisez une imprimante achetée quelques euros sur le marché du coin, le résultat ne sera certainement pas terrible.
Mais en s’adressant à un imprimeur de qualité, vous aurez bien moins de surprises lorsque vous recevrez vos tirages ou vos albums photos.

Et je peux vous assurer que ça évite beaucoup de situations très délicates. 😉
Aucun photographe ne vous dira le contraire.

Oui, certains diront que la calibration n’est utile que si l’écran est de très bonne qualité. Et bien, je ne suis absolument pas d’accord avec ça.
Il est bien évident qu’utiliser et calibrer un écran haut de gamme vous permettra d’avoir de bien meilleurs résultats. Mais finalement, c’est assez logique et il n’y a absolument rien de révolutionnaire à dire ça.

Maintenant, si vous utilisez un écran d’entrée et de milieu de gamme, réaliser sa calibration ne pourra qu’être bénéfique surtout si c’est pour un usage amateur.

5- Calibrer un écran est devenu abordable

Vous allez peut-être me trouver un peu direct, mais tant pis. Il n’y a absolument plus aucune excuse de ne pas calibrer un écran avec une sonde.

Il y a quelques années, les sondes de calibration étaient vraiment très onéreuses. Mais maintenant ce n’est plus le cas. J’irais même jusqu’à dire que c’est un des matériels les moins chers que vous aurez à acheter en photo.

Je suis sûr que certains d’entre vous sont hésitants à l’achat d’une sonde qui ne servira qu’une seule fois.
Et bien, détrompez-vous !!!

Un écran se dérègle avec le temps et il sera toujours nécessaire d’en ajuster la calibration de manière régulière. C’est d’ailleurs une des fonctionnalités du logiciel livré avec. Vous pourrez définir une périodicité avant de revérifier la calibration de l’écran.
Le Logiciel vous enverra une alerte le moment venu.

Donc ce n’est pas un achat à utilisation unique, mais bien un investissement sur le long terme qui vous garantira de toujours avoir un écran correctement étalonné.

calibrer un écran

Quelle sonde de calibration choisir ?

Il existe plusieurs marques très connues et réputées dans le domaine, mais comme à mon habitude, je ne vais vous parler que de celle que j’utilise depuis maintenant pas mal d’années parce que j’ai le recul nécessaire pour vous la conseiller les yeux fermés.

Il s’agit de la sonde de calibration Spyder X de chez Datacolor. Elle remplace la très connue Spyder5 de chez Datacolor. Elle existe en deux déclinaisons:


(Lien affilié)

  • SpyderX Elite : c’est la version la plus complète et proposant un étalonnage complet.


(Lien affilié)

La version SpyderX Pro est largement suffisante  parce qu’elle est largement suffisante et elle permet surtout de faire une vérification d’étalonnage ce qui permet de gagner pas mal de temps.

Mais aussi un contrôle de la luminosité de la pièce grâce à une cellule intégrée à la sonde ce que ne propose pas la version Spyder5Express.

Pour vous faire une idée plus précise des différences entre les versions, je vous mets le lien vers un tableau comparatif disponible sur le site du constructeur: Voir les différences

Les sondes de chez Datacolor sont de toute façon robustes, fiables et très simples d’utilisation grâce à une interface logicielle vous guidant pas à pas durant toute la calibration de l’écran. C’est d’ailleurs ce que nous allons voir maintenant.

calibrer un écran

Présentation d’une calibration d’écran en vidéo !

L’heure est venue de passer à la pratique en vous montrant une calibration étape par étape.

Je vous conseille vivement de regarder la vidéo parce que je vous donne également quelques trucs et astuces pour faire les bons choix dans la configuration du logiciel.

Et vous allez voir qu’il n’y a rien de bien sorcier. Il faut juste le savoir !!! 😉

Bonne vidéo.

Partager l'article :
  •  
  • 100
  •  
  •  
  • 110
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Pile ce dont j’avais besoin, merci. Pour moi, au delà de 100€ c’est un investissement conséquent. Avec mes petits moyens je dois bien réfléchir avant d’acheter mon matériel. Cependant là, cela me parait indispensable vu mes récentes déconvenues. Encore merci pour cet article.

    1. Ahh, ça me fais plaisir. 😉
      Je peux tout à fait comprendre qu’au-delà de 100€, c’est un investissement. Mais je voulais surtout insister sur le fait qu’en photo, ça reste un des matériel les moins chers et qu’il est important à mon sens de le rajouter à sa liste d’achat. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

Recevez l'E-book - 15 astuces pour photographier des enfants